Leadership

Cadres: les qualités les plus recherchées !

7 août 2019 par Anne-Frédérique Hébert-Dolbec

Chaque mois, la chasseuse de têtes Brigitte Simard, présidente de la firme Intel2Talent, rencontre des dizaines de candidats à des postes de cadres dans les plus grandes entreprises du pays. Forte de plus de 15 années d’expérience, elle combine son flair naturel aux technologies d’intelligence augmentée afin de mesurer et de prédire le succès des leaders de demain.

Brigitte Simard, leader de L’effet A.

Alors que le marché du travail est en profonde mutation – les tâches techniques, manuelles et administratives disparaissant progressivement au profit de la collaboration et l’analyse –, Brigitte nous révèle les principales qualités et aptitudes des leaders qui brillent dans ce milieu en plein bouleversement. L’effet A a recueilli ses précieux conseils.

Risquer l’imperfection

La qualité la plus recherchée sur le marché du travail, c’est la confiance en soi. Dès l’entrevue, je m’assure de tester que les candidats ne craignent pas de prendre des risques, de proposer des idées qui sortent de l’ordinaire et d’utiliser des techniques de mise en marché originales. 

Je ne vous mentirai pas. Ces aspects représentent un défi particulier pour les femmes. La plupart des hommes testent leur projet sur le marché avant d’atteindre le tiers du processus de développement. Une femme, en contrepartie, aura tendance à attendre d’avoir complété son initiative à 98 % avant de la lancer. Le perfectionnisme a ses atouts, mais il faut être capable de lâcher prise pour s’améliorer.

Se distinguer par sa bienveillance

Personnellement, en tant que femme, ce sont des qualités comme l’empathie, la collaboration et la capacité d’analyse qui me permettent de me distinguer de mes concurrents. Alors que de plus en plus d’emplois sont remplacés par des programmes informatiques, l’intelligence émotionnelle, la capacité de se mettre à la place des autres et de collaborer ne peuvent – du moins pas encore – être simulées par des robots.

C’est pourquoi la capacité à travailler en équipe est assurément un point clé pour les chasseurs de têtes. Un gestionnaire doit être en mesure de mobiliser et de motiver les autres. Souvent, lorsqu’on rencontre un problème, les solutions émergent des gens autour de nous. Il faut être capable d’admettre qu’on ne détient pas la vérité absolue et d’ouvrir le dialogue.

Proposer des solutions innovantes

Avec l’automatisation de la collecte et de la gestion des données, l’expertise technique est de moins en moins valorisée dans les entreprises. Tout le monde a accès aux mêmes informations. C’est dans la manière de les traiter, de les analyser et de les monétiser que vous vous démarquerez.

Lors de votre entrevue, arrivez préparée. Vous devez connaître les besoins et les objectifs de l’entreprise et être proactive dès la première rencontre en proposant des solutions qui permettraient à votre futur département de se distinguer et d’utiliser cette panoplie d’informations dans un objectif de croissance.

Accueillir la critique

Pour gravir les échelons, il faut faire preuve de beaucoup d’agilité et d’une grande capacité d’adaptation. Pour vérifier si un candidat possède ces qualités, j’ai tendance, en tant que chasseuse de têtes, à tester sa capacité à prendre la critique et à la transformer en une action productive.

L’inattendu est partout dans notre économie concurrentielle. Il est essentiel d’être capable de reconnaître qu’on est dans la mauvaise direction et de changer d’itinéraire à n’importe quel moment.

Compter sur son réseau

Je n’insisterai jamais assez sur l’importance de commencer dès aujourd’hui à créer et à entretenir un réseau d’affaires fort, varié et accessible.

On n’est jamais seule lorsqu’on rencontre un défi ou une difficulté. Personnellement, j’ai recours à mon réseau pour tester des idées moins conventionnelles, chercher de l’aide ou tout simplement faire un remue-méninges.

Les changements importants qui sont en cours sur le marché de l’emploi viennent solliciter plusieurs qualités et forces qui sont généralement innées chez les femmes, telles que la sensibilité, l’intelligence émotionnelle, l’empathie et l’intuition. Que ce soit en entrevue ou dans votre milieu de travail, faites de ces atouts vos alliés, et entamez la longue route vers le succès!

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes comme Brigitte Simard? Participez au Défi 100 jours L’effet A ou au Défi Leadership conçu pour les gestionnaires !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy