Histoires inspirantes

12 biographies de femmes exceptionnelles

18 mai 2017 par Anne-Hélène Dupont

Elles sont militantes, sportives, artistes, femmes d’affaires ou de science. Voici douze biographies de femmes dont le parcours force l’admiration.

1. Moi, Malala, je lutte pour l’éducation et je résiste aux talibans 
(Malala Yousafzai et Christina Lamb, Calmann-Lévy, 2013)
Née dans une région du Pakistan sous contrôle taliban, Malala Yousafzai s’engage dès l’âge de 11 ans pour le droit des filles à l’éducation. Son combat prend une tournure tragique le 9 octobre 2012, lorsqu’un extrémiste lui tire une balle dans la tête. Moi, Malala livre le puissant témoignage de cette militante précoce récompensée du prix Nobel de la paix, en plus d’ouvrir une fenêtre fascinante sur l’histoire récente de cette partie du monde.

2. Frida, biographie de Frida Kahlo
(Hayden Herrera, Le livre de poche, 2003 [1982])
La vie tragique, les amours tumultueuses et l’œuvre inimitable de Frida Kahlo ont fait couler beaucoup d’encre ; voici la biographie d’autorité sur cette flamboyante peintre mexicaine qui s’est imposée comme l’une des plus grands artistes du 20e siècle. Herrera nous plonge dans l’univers de cette femme à la force de caractère hors du commun qui a sublimé son handicap pour en faire le moteur de sa créativité extraordinaire.

3. #Girlboss
(Sophia Amoruso, Globe, 2015)
Dans l’univers majoritairement masculin de l’économie numérique, voici enfin une histoire à succès qui se décline au féminin. Cette autobiographie qui a inspiré la télésérie du même titre narre avec humour la transformation de la jeune délinquante qu’était Sophia Amoruso en entrepreneure accomplie, à la tête du détaillant de vêtements Nasty Gal. Un livre honnête, drôle et éclairant sur le monde des affaires qui ne manquera pas de titiller votre fibre entrepreneuriale.

4. Thérèse Casgrain, la gauchiste en collier de perles
(Nicolle Forget, Fides, 2013)
On la connaît comme figure de proue du mouvement québécois pour le droit de vote des femmes, mais qui était véritablement Thérèse Casgrain? Sous la plume de Nicolle Forget se révèlent les multiples facettes de l’engagement de cette politicienne éprise de justice sociale. Une femme qui aurait pu se contenter d’une existence dorée dans la haute bourgeoisie canadienne-française, mais qui a plutôt fait de ses origines privilégiées un tremplin pour défendre les droits des femmes et des autochtones.

5. Catherine II de Russie
(Hélène Carrère d’Encausse, Fayard, 2002)
Souveraine habile et aimée de ses sujets qui a étendu l’influence internationale de la Russie, généreuse mécène des arts, fine intellectuelle attachée aux idées des Lumières et amoureuse passionnée: c’est un personnage historique plus grand que nature que dépeint l’érudite historienne Hélène Carrère d’Encausse dans sa biographie de la «Grande Catherine». Un livre qu’on savoure autant pour le destin exceptionnel qu’il relate que pour son écriture maîtrisée.

6. Lise Watier, une vie à entreprendre
(Sandrine Béchande, Vital Productions, 2015)
Montrer aux Québécoises que tout est possible, tel est le rêve qu’a poursuivi Lise Watier au fil de sa brillante carrière. L’auteure retrace le parcours inspirant d’une femme d’affaires audacieuse dans ce livre numérique richement mis en page. Le propos est intimiste et les photos, abondantes, grâce à l’accès privilégié à son univers que l’entrepreneure a donné à Sandrine Béchande, qui a aussi réalisé un documentaire sur cette personnalité marquante du monde des affaires.


7. Clara Hughes, cœur ouvert, esprit ouvert
(Clara Hughes, Libre Expression, 2015)
Athlète canadienne la plus décorée aux Olympiques (avec Cindy Klassen) et l’une des rares sportives à avoir décroché des médailles aux Jeux d’hiver et d’été, Clara Hughes raconte sans fard son enfance dans une famille dysfonctionnelle, son adolescence houleuse, puis les hauts et les bas de son parcours sportif couronné de succès. Un récit émouvant et vrai qui nous rappelle que toute médaille, aussi rutilante soit-elle, a son envers.

8. Rosalind Franklin, la Dark lady de l’ADN
(Brenda Maddox, Des Femmes, 2012)
Donner à la biologiste moléculaire Rosalind Franklin la place qu’elle mérite au panthéon de la science: voilà l’objectif de cette biographie. Pionnière des travaux sur l’ADN, cette Britannique a joué un rôle clé, quoique méconnu, dans la découverte de la double hélice. Brenda Maddox brosse le portrait fouillé d’une grande amoureuse de la science, à une époque – les années 1940 et 1950 – où s’imposer comme femme dans ce domaine n’était pas simple.

9. Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin 
(Tania de Montaigne, Grasset, 2015)
L’auteure nous entraîne avec doigté au cœur de l’Alabama des années 1950 pour y suivre une jeune héroïne oubliée du mouvement américain des droits civiques. Emprisonnée à l’âge de 15 ans pour refus de céder son siège d’autobus à un Blanc, Claudette Colvin crée un précédent: elle plaide non coupable et ose poursuivre la Ville de Montgomery, dans une lutte courageuse dont elle paiera le prix. Une lecture essentielle pour comprendre les conflits raciaux aux États-Unis.

10. Janine Sutto, vivre avec le destin
(Jean-François Lépine, Libre Expression, 2010)
Sa mort récente a été l’occasion de rappeler le chemin parcouru par Janine Sutto, de la petite immigrante française débarquée en pleine Dépression à la grande dame du théâtre et de la télévision québécois. Son gendre, le journaliste Jean-François Lépine, signe un ouvrage à la fois intimiste et rigoureux où se révèle une femme forte et libre, qui a su concilier avec brio carrière et famille.

11. L’Irrégulière, l’itinéraire de Coco Chanel
(Edmonde Charles-Roux, Le Livre de poche, 2009 [1974])
Parmi tous les livres et les films sur la vie de la mythique créatrice de mode née Gabrielle Chanel, l’ouvrage d’Edmonde Charles-Roux se démarque. Les 661 pages de L’Irrégulière coulent comme un roman, grâce à leur richesse documentaire et à leur écriture fluide. L’ouvrage de choix pour s’immerger dans l’univers de cette iconoclaste qui a révolutionné la mode et inspiré des générations de femmes et d’artistes.

12. De Cora à Cora Déjeuners, une biographie 
(Jacqueline Cardinal, P.U.Q., 2014)
Dans sa Gaspésie natale, la petite Cora se rêvait écrivaine. Tour du destin, c’est plutôt comme restauratrice qu’elle s’est illustrée. Après avoir ouvert un modeste casse-croûte pour subvenir aux besoins de ses enfants, Cora Tsouflidou s’est découvert un sens aigu des affaires grâce auquel elle a construit un empire de quelque 130 franchises à travers le Canada. Jacqueline Cardinal livre un récit d’entrepreneuriat spectaculaire, doublé d’une impressionnante histoire de résilience personnelle.

 

Vous souhaitez participer au Défi 100 jours L’effet A ? Pour plus d’info sur les formations (à Montréal et à Québec) et pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet.

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy