Rallier et influencer

7 clés pour devenir une pro de l’écoute

9 novembre 2016 par Anne-Hélène Dupont

«Écoute plus que tu ne parles !» Pour Richard Branson, ce conseil qu’il a reçu de son père est l’un des meilleurs qu’on lui a donné. Les entrepreneurs à succès se distinguent en effet par leur excellente capacité d’écoute, affirme le fondateur du groupe Virgin.

Car si l’aptitude à bien communiquer fait les grands leaders, savoir s’exprimer ne constitue que la moitié de l’équation. Savoir tendre une oreille attentive est essentiel pour être au fait de ce qui se trame dans votre environnement professionnel et pour tisser des liens de confiance avec ceux qui vous entourent. Non seulement vous serez perçue comme une personne avec qui il est agréable de travailler, mais le fait d’écouter les autres donnera du poids à vos prises de parole.

L’écoute a été un apprentissage fondamental pour Marie Cossette, associée chez Norton Rose Fulbright et leader (en 2016) du Défi 100 jours L’effet A : «Plus jeune, j’étais impétueuse et je privilégiais ma facilité à m’exprimer. Mais j’ai réalisé avec le temps que l’écoute avait autant sa place, sinon plus, pour réussir comme avocate et comme leader.»

Marie Cossette partage ses 7 clés pour développer votre écoute.

1. CHOISISSEZ VOS INTERVENTIONS
Marie Cossette n’a jamais oublié le conseil qu’une collègue d’expérience lui a donné au début de sa carrière: «C’est une chose de savoir exposer ses idées, mais il faut bien choisir nos sujets et les moments où on le fait.» Car en ayant le sens du timing et en concentrant vos interventions sur les thèmes où vous excellez, vous serez davantage entendue et deviendrez une intervenante recherchée pour votre expertise.

Entre vos différentes prises de parole, les périodes d’écoute enrichissent vos connaissances. «Personne n’a jamais appris quoi que ce soit en s’écoutant parler», fait valoir Richard Branson.

2. SOYEZ DISPONIBLE
Lorsqu’on s’ouvre à vous, oubliez le téléphone, regardez votre interlocuteur dans les yeux et, au besoin, invitez-le dans un lieu plus calme. Vous serez alors physiquement et mentalement disposée à lui accorder toute votre attention.

En vous montrant pleinement disponible, vous montrez un respect qui fera de vous une leader appréciée. Des chercheurs de l’Université de Lund ont en effet observé que les employés dont les supérieurs sont capables d’écoute se sentent plus respectés et reconnus, en plus d’éprouver un plus fort sentiment d’inclusion dans l’équipe.

«Des gens compétents, il y en a partout, rappelle Marie Cossette. Cette disponibilité, cette capacité à vraiment écouter est l’une des qualités qui font la différence et qui donnent envie de travailler avec quelqu’un.»

3. ALLEZ AU-DELÀ DES MOTS
«Utiliser ses sens et son intuition pour percevoir les non-dits est une plus-value non négligeable», ajoute l’associée chez Lavery. Portez attention aux silences, aux regards, aux mimiques et aux gestes: ils en disent long sur la position réelle ou le ressenti de la personne qui s’adresse à vous. En écoutant aussi avec les yeux et avec le cœur, vous saisirez mieux l’ensemble de la situation et pourrez ajuster convenablement vos interventions.

4. POSEZ DES QUESTIONS
Menez votre interlocuteur à préciser sa pensée en lui posant des questions ouvertes et en reformulant son propos pour vérifier votre compréhension. «Pour certaines personnes, il est plus difficile de mettre en mots leurs points de vue», indique Marie Cossette. Vos questions signalent en outre à votre interlocuteur que vous l’écoutez activement et que vous le soutenez dans sa prise de parole.

5. ACCEPTEZ LA DIVERSITÉ DES POINTS DE VUE
Ouvrez-vous sincèrement aux opinions et aux différents arguments. Détachez-vous de votre point de vue en observant la situation sous une variété d’angles. Vous raffinerez ainsi votre réflexion et serez plus à même de proposer des projets solidement développés et rassembleurs. «Pour renforcer votre leadership, il est nécessaire que votre entourage fasse confiance à votre jugement de leader et à votre capacité de prendre des décisions en étant bien informée», fait valoir Marie Cossette.

6. ÉLARGISSEZ VOS HORIZONS
À l’instar de la leader, qui se sent particulièrement interpelée par le maillage du monde des affaires et de la culture, tendez l’oreille au-delà de votre domaine d’expertise. Intéressez-vous à l’art, aux sciences ou à tout autre milieu qui vous interpelle ! «En ouvrant vos horizons, vous jetterez un regard nouveau sur le monde et sur certaines questions qui vous touchent professionnellement parlant.» Vous deviendrez plus créative !  

7. SALUEZ LES BONS COUPS
«La façon la plus efficace de collaborer et de mobiliser les gens est d’être à l’écoute, d’aller chercher leurs forces et leurs succès afin de les valoriser», soutient l’avocate. Les propos d’une collègue vous ont fait cheminer ? Un autre vous a mise sur la piste d’un nouveau contrat ? Prenez le temps de souligner la contribution de chacun et de les en remercier. Parce que si les pilleurs d’idées sont honnis, ceux qui savent reconnaître l’apport de leurs collaborateurs se méritent le respect.

 

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

4 commentaires

  1. Avatar
    Michela Claudie Ralalatiana Author

    C’est toujours un grand plaisir de lire les publications de l’effet a.
    Merci beaucoup à toutes les auteures.
    Merci pour les partages d’expériences!

  2. Avatar
    muzzicLete Author

    http://0daymusic.org

    Many thanks, this website is really helpful.

  3. Avatar
    Stephane Author

    Il y a tellement de choses à apprendre des gens que l’on peut rencontrer dans notre vie tant au niveau du travail et de notre quotidien. Il faut prendre le temps d’écouter et parler avec eux car chacune d’elle à un passage de vie différent et qui selon moi est une encyclopédie de connaissances et lorsque l’on assemble toutes ces informations pour un vendeur ça vaut tous les cours suivis sur les bancs d’école. Mais.je crois que le plus important c’est le RESPECT. Mon père homme de carrière respecté dans la représentation m’a dit un jour il y a de cela 35 ans qu’un client n’est pas un numéro, il a un nom qui lui a été donné à sa naissance. Ce n’est ni un chef, un patron ,un capitaine,boss. Tant que le client ne t’offre de l’appeler par son nom, tu utilises le VOUS. C’est tellement un privilège de travailler avec une si grande richesse que sont les gens, il faut en prendre soin.

  4. Avatar
    Louisa Author

    Être a l’écoute, ce qui inclut en effet toutes informations non verbales, sentis, veut aussi dire meiux comprendre son interlocuteur, comprendre son histoire, ses besoins. Permettant donc, par le fait même, de mieux y répondre, en offrant des solutions beaucoup plus personnalisées, plus près du but, rapidement. C’est par l’écoute qu’on fonde entre autre un lien de confiance, porteuse d’une ouverture à tant de possibilités, fidélisation, partage d’idées, complicité, plus de liberté, créativité plus grande, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy