Renforcer sa confiance

Comment faire entendre sa voix lors d’une réunion ?

11 janvier 2017 par Catherine Bergeron

Assise autour de la table, dans la salle de réunion, vous souhaitez participer à la conversation au meilleur de vos compétences. Toutefois, vous peinez à placer un mot et lorsque vous y parvenez, on dirait que vos idées tombent à plat. Et ça, c’est quand vous ne vous faites pas carrément interrompre ou ignorer. Besoin d’un petit coup de main pour que votre voix se fasse entendre dans une pièce où les autres parlent plus fort que vous ?

Isabelle Marcoux, présidente du conseil de Transcontinental, propose quelques astuces.

1. Utilisez un vocabulaire affirmatif
Le choix des mots que vous employez peut jouer sur la perception que les gens ont de vous. Si vous utilisez des expressions réductrices comme « j’ai une petite idée » ou « je pensais juste que… » vous trahissez un doute ou un manque de confiance en vous. Laissez tomber l’incertain « nous pourrions peut-être » pour le proactif « je propose que ». Abandonnez le trop populaire « je pourrais me tromper, mais… » et allez-y simplement pour « je crois que… ».

Vous semblerez également plus solide si vous évitez les mots de remplissages comme « euh », « eh bien » ou « et caetera ». Si vous devez animer la réunion, Isabelle vous encourage à revoir les parties les plus importantes de votre présentation : « Il n’y a aucune gêne à répéter ses interventions devant un miroir. Je l’ai fait des centaines de fois et il m’arrive encore de me préparer dans la salle de bain des dames ! Tout devient tellement plus naturel avec la pratique et l’expérience. » Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège de la « surpréparation ». La confiance, c’est la clé !

2. Adoptez la bonne posture
Votre langage corporel est aussi évocateur, sinon plus, que votre discours. Adoptez des postures qui vous permettront de booster votre confiance. Tenez-vous droite, relevez la tête, occupez l’espace autour de vous et avancez-vous pour prendre part à la conversation. Selon une étude américaine, dans les meetings d’affaires, les femmes ont souvent tendance à se positionner en retrait. Résultat : elles s’effacent du groupe et augmentent le risque d’être interrompue.

3. Contrez le « manterrupting »
Ce néologisme, créé par l’union de « man » et de « interrupting », est apparu il y a un certain temps dans les médias américains, surtout sur le web. Qu’est-ce que c’est ? L’interruption inutile d’une femme par un homme — que ce soit fait de manière consciente ou non — alors qu’elle prend la parole.

L’exemple le plus flamboyant de « manterruption » s’est déroulé aux MTV Video Music Awards en 2009, lorsque Kanye West a fait irruption sur scène pour enlever le micro à Taylor Swift, qui venait de remporter le prix du meilleur vidéoclip de l’année. Une pratique encore trop courante qui nuit à l’accession des femmes aux postes décisionnels puisqu’elle réduit le temps où elles peuvent se faire valoir. Malheureusement, même si les choses changent tranquillement, les stéréotypes et biais inconscients sont si fortement intégrés dans notre psyché qu’ils nous suivent jusque dans la salle de réunion.

Quelques stratégies à employer dans vos prochaines réunions :

  • Instaurer en amont une politique de non-interruption. Les commentaires et les critiques sont exprimés une fois l’idée complètement expliquée.
  • Stopper les interrupteurs quand ils coupent la parole d’une autre personne lors d’une rencontre : « Attendez, j’aimerais entendre ce qu’elle a à proposer. » Et trouvez un(e) allié(e) qui peut faire la même chose pour vous.
  • Ayez confiance en votre voix, sans crier ni interrompre les autres à votre tour. 
  • Choisissez une place de choix autour de la table.
  • Faites-vous confiance et allez droit au but en énonçant clairement vos idées.

 

Vous souhaitez propulser votre carrière et votre ambition aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Pour plus d’information ou pour vous inscrire au Défi 100 jours, visitez la page formation de notre site internet !

Suis-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Tu peux également t’abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy