Conseils à emporter

Les sportives de salon ou comment faire de l’exercice et améliorer sa posture en confinement

19 mai 2020 par Simon Painchaud

Au fil des premières semaines de la crise, nous avons inséré à l’agenda des moments de yoga en ligne, des courses à relais dans le salon avec les enfants, en couple ou seul.e. On remarque toutefois que ces bonnes intentions ont rapidement fondu au soleil. Dernièrement, avez-vous ressenti un petit relâchement de l’activité physique et une baisse de votre niveau d’énergie? Vous n’êtes pas seule. C’est donc pour se donner un boost de motivation et nous remettre sur la bonne voie en matière d’activité physique et de posture que nous nous sommes entretenus avec Audrey Giard, copropriétaire de Solo entrainement évolutif et diplômée de L’effet A.

Audrey, tu entraines des clients depuis le début de la pandémie. Qu’est-ce que tu remarques chez ceux qui pratiquent de saines habitudes de vie?

Une crise comme celle que l’on vit actuellement amène de nouveaux agents stressants. L’exercice peut grandement aider à réduire son anxiété et mieux gérer son stress au quotidien, en plus de permettre au corps de sécréter les hormones du bonheur comme la sérotonine, la dopamine ou l’endorphine. C’est un puissant stabilisateur de l’humeur.

Les gens que j’entraine sont beaucoup moins mobiles depuis le début de la crise. Terminée la marche pour se déplacer au travail et les pauses café au bureau de nos collègues. Je remarque que ceux qui ont maintenu ou intégré plus d’activités à leur quotidien sont non seulement moins stressés, mais observent une augmentation de leur énergie.

Avec le travail et les enfants à la maison, prendre du temps pour soi est loin d’être évident. Qu’est-ce que tu suggères? 

Ce que nous vivons en ce moment est peut-être notre nouvelle réalité. Sans être alarmiste, nous ne savons pas combien de temps va durer la crise. Toutefois une chose est certaine : la santé du corps et de l’esprit passe par la santé physique. Si notre système immunitaire fonctionne bien, on est en meilleure posture pour affronter le reste. Alors c’est vraiment important de conserver l’activité physique au coeur de nos vies et de créer de nouvelles routines qui s’adaptent à notre contexte.

Prendre du temps pour soi est le meilleur enseignement qu’on peut offrir à nos enfants. Audrey Giard

C’est une belle leçon de vie lorsque la mère débordée prend le temps de faire son yoga dans le salon. C’est puissant de dire à nos enfants qu’ils ont la capacité de prendre soin d’eux. Ce n’est pas égoïste de s’allouer du temps, bien au contraire : c’est un choix respectueux envers soi. Et lorsqu’on est bien avec soi-même, on est davantage capable d’en faire pour les autres.

As-tu des idées d’activités ou de programmes d’entraînement?

Développer l’écoute de son corps est capital. Que ressentez-vous? Avez-vous des douleurs? Êtes-vous fatiguée? Avez-vous de la difficulté à vous concentrer? La mise en place d’une routine vient à la suite de l’observation de soi-même.

Pour certaines personnes, les HIIT workouts (des entraînements par intervalles à haute intensité) peuvent être une manière de s’énergiser. Toutefois, il est primordial d’adapter le niveau d’intensité à nos capacités. Dans ces types d’entraînements, la dépense énergétique est grande, donc cela peut avoir un impact positif sur notre niveau d’énergie. Pour d’autres la marche ou s’étirer entre les périodes de travail peut procurer les bénéfices recherchés.

Et la posture dans tout ça?

Notre posture est l’autre élément à considérer et qui peut faire une grande différence au quotidien. Une mauvaise posture va engranger des douleurs à moyen et long terme et peut gruger beaucoup d’énergie. Je recommande toujours de faire des prises de conscience de sa propre posture dans la journée : ramenez les rhomboïdes et baissez les épaules. Il peut être avisé également de revoir son environnement de travail pour s’assurer que l’ergonomie est optimale.

Il est important d’identifier les endroits où on se sent bien pour travailler, en variant les positions de travail. Pourquoi ne pas être créatif en essayant de nouvelles pièces ou mobilier de la maison? En variant nos aires de travail, on s’assure de ne pas développer des accoutumances.

Un dernier truc : respirez. Prenez conscience de votre respiration. Il existe de nombreux outils de cohérence cardiaque qui peuvent être pratiqués avec de jeunes enfants. Ça prend 3 minutes et ça peut changer une vie.

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy