Conseils à emporter

Maximiser le potentiel des rencontres informelles

28 August 2019 par Anne-Frédérique Hébert-Dolbec

Pour faire avancer leur carrière, partager leurs idées et influencer les prises de décisions, les femmes ont souvent tendance à oublier l’importance des rencontres informelles alors qu’un nombre important de décisions sont prises lors d’une rencontre fortuite dans le corridor, autour d’une bière ou dans le vestiaire des matchs de hockey.

Pauline D’Amboise, leader de L’effet A et vice-présidente gouvernance et développement durable chez Desjardins, partage ici son expérience et ses astuces pour se faire des alliés et maximiser le potentiel de chaque interaction avec ses collègues.

Faire vibrer la fibre personnelle

Pour diverses raisons – exigences familiales, intérêts divergents, biais inconscients –, les femmes sont souvent exclues des activités qui se déroulent à l’extérieur des heures de bureau. Heureusement, cette situation est loin d’être irrécupérable!

Je crois que ces contextes plus détendus permettent d’aborder des sujets plus personnels, qu’on ne soulèverait possiblement pas dans le cadre d’une rencontre organisée. Ils offrent la chance de mieux connaître les personnes avec lesquelles on veut prendre contact avant de sauter à pieds joints dans un dossier et de tenter de les convaincre de quelque chose.

C’est aussi l’occasion d’écouter et de recueillir des informations précieuses sur notre interlocuteur. Si c’est un supérieur, il est possible qu’il aille plus loin dans ses explications, ses conseils et ses mises en garde. Un collègue peut nous partager ses objectifs et ses idées. On peut même découvrir des intérêts communs et faire naître une belle relation. Je répète souvent que chaque action que l’on pose entraîne une chaîne de réactions parfois insoupçonnées.

Vision claire et bienveillance

Lors de chaque intervention, il faut garder notre objectif en tête. On s’assure ainsi d’interpeller les personnes qui peuvent réellement nous aider et d’être plus stratégique dans nos interventions.

Il est important de démontrer d’entrée de jeu notre sens éthique, en générant un contexte de confiance et de confidentialité. Si jamais votre interlocuteur vous divulgue une idée intéressante, assurez-vous d’obtenir son accord avant de la partager à d’autres.

Dans les rencontres informelles, il faut être capable de se montrer généreuse, d’offrir nos conseils et nos ressources. Il n’est pas garanti que la personne apportera réponse à nos problèmes. Il est préférable de ne rien attendre en retour.

Lâchez vos téléphones!

En tant que femmes, nous gérons toujours une multitude de choses en même temps, autant sur le plan professionnel que personnel, en particulier si nous avons des enfants. Je privilégie donc les rencontres informelles sur les heures de bureau, afin d’éviter d’ajouter une pression additionnelle sur la famille. Personnellement, je propose souvent une pause-café à proximité. Ça ne mobilise pas beaucoup de temps, et c’est assez impressionnant tout ce qu’on peut régler en 15 minutes.

Je profite toujours des rencontres d’équipe à l’interne pour aller à la rencontre de mes pairs. Il y a toujours des lunchs, des pauses, des moments où on peut accrocher quelqu’un et régler rapidement un dossier, passer un message, offrir un appui ou demander une collaboration. Souvent, je constate que les gens se ruent sur leur téléphone plutôt que d’échanger. Ce sont chaque fois des occasions perdues.

C’est notamment le cas lors des événements professionnels externes, comme les activités de cohésion ou les congrès. Ils sont pourtant de belles occasions de créer des liens, ou même de fixer un rendez-vous pour plus tard.

Si, comme moi, vous êtes plutôt timides dans les événements de réseautage, soyez attentive au non verbal. Vous remarquerez vite quelqu’un qui semble se tourner les pouces. Allez vers elle! Qui sait ce qui en résultera?

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes comme Pauline D’Amboise ? Participez au Défi 100 jours L’effet A !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy