Dossier équité

Isabelle Hudon s’attaque à l’équité hommes-femmes

26 novembre 2017 par Catherine Bergeron

Elles sont intelligentes, compétentes et ambitieuses. Pourtant, les femmes sont encore sous-représentées à la tête des entreprises et des conseils d’administration…

Cette problématique, Isabelle Hudon, cofondatrice de L’effet A et ambassadrice du Canada en France, en a fait son cheval de bataille. C’est d’ailleurs pourquoi elle participera à la toute première journée-conférence de L’actualité, qui portera sur l’équité entre les hommes et les femmes en entreprise.

On a voulu en savoir plus…  

Pourquoi est-ce important pour toi de participer à une journée-conférence sur l’équité hommes-femmes?
Parce que c’est un enjeu prioritaire ! Parce qu’il faut continuer à travailler fort et à rallier les leaders d’aujourd’hui pour changer la direction que prendront les choses demain.

Durant la conférence, on parlera beaucoup des préjugés inconscients qui sont un obstacle de taille sur le chemin de l’équité hommes-femmes en milieu de travail. Te souviens-tu du moment où tu as pris conscience de l’existence de ces « fameux » préjugés inconscients ?
Oui, et ça fait moins d’un an de ça. Tous les exécutifs de la Financière Sun Life devions obligatoirement participer à une journée de formation sur les préjugés inconscients. Quand j’ai reçu l’invitation, j’étais persuadée de ne pas en avoir besoin. Très consciente de mes positions, je croyais ne pas avoir de préjugés inconscients. Puis, dans le cadre de la formation, on a tous passé un test. Les résultats m’ont démontré que j’avais un biais très favorable… envers les hommes ! J’ai donc changé ma position. J’ai embarqué en toute humilité dans cette journée de formation en me disant que j’allais certainement apprendre énormément. Mon premier constat : on a tous et toutes des préjugés inconscients. Aujourd’hui, parce que je suis consciente de leur existence, je peux affirmer que je suis confrontée chaque semaine à un biais relié à l’enjeu de l’équité hommes-femmes.

Tu disais que les entreprises doivent poser des gestes concrets pour changer la donne. Toi, comme leader, que fais-tu pour contrer les préjugés inconscients ?
Il y a plusieurs choses… En premier lieu, j’ai revu la façon dont je réfléchis avec mes collègues aux stratégies de recrutement pour les postes de cadre. Aussi, j’ai changé la façon dont je parle des filles quand il est question de développement de carrière et de promotion. L’un des préjugés inconscients les plus répandus dans le milieu professionnel est de parler des réalisations d’une fille et du potentiel d’un gars. C’est bien de parler des réalisations d’une personne, mais tu ne mets pas nez à nez deux candidats en comparant de ce qu’il y a derrière elle, versus ce qu’il y a devant lui.

À LIRE AUSSI
Dossier équité hommes-femmes

À la fin de la journée-conférence du 21 février, qu’espères-tu que les gens auront entendu ?
J’espère qu’ils feront comme moi et qu’à la fin de la journée, ils pourront admettre qu’ils sont des préjugés inconscients. J’aimerais aussi qu’ils aient identifié des gestes concrets à poser. Mais surtout, je souhaiterais qu’ils soient inspirés par tous les leaders d’affaires et spécialistes qui viendront s’exprimer. Qu’ils utiliseront ce qu’ils auront entendu pour conscientiser leur entourage sur l’existence de ces préjugés inconscients. Parce que ce n’est qu’une fois qu’on connait l’existence de ces préjugés, qu’on peut les contrer.

Le 21 février 2018, Isabelle Hudon participera à la toute première conférence L’ACT qui s’attaquera à la notion de l’équité hommes-femmes en milieu de travail. Lors de cette journée, vous profiterez notamment :

  • de points de vue d’experts qui présenteront des approches novatrices pour révolutionner les pratiques en matière d’équité ;
  • de débats et témoignages stimulants de leaders du monde des affaires ;
  • d’ateliers pratiques qui permettront de concevoir les outils nécessaires à la transformation des organisations ;
  • de solutions concrètes, inspirées des plus récentes recherches scientifiques et des meilleures pratiques de gestion pour éliminer les barrières invisibles à l’avancement des femmes en milieu de travail ;
  • de la présence de centaines de décideurs, motivés à faire évoluer l’équité entre les hommes et les femmes.

Pour y participer : lactualite.com/conferences/

Photo : Frédérique Ménard-Aubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy