Histoires inspirantes

Vivre en accord avec son ambition

14 novembre 2019 par Emmanuelle Gril
Sylvie Dostie conjugue vie familiale et ambitions professionnelles avec philosophie

Débordante d’énergie, rien ne semble arrêter Sylvie Dostie ! Directrice principale Aménagement magasins chez Lowe’s Canada, elle est aussi la mère monoparentale de trois enfants. Elle nous explique comment elle relève quotidiennement ces défis.

Le marché du détail est littéralement dans l’ADN de Sylvie Dostie. Après avoir occupé des postes de direction chez Walmart puis Loblaw’s, elle a été recrutée par RONA en 2014, avant que la compagnie ne soit rachetée par son employeur actuel. 

En mode plan B

Cette diplômée du Défi 100 jours confie qu’elle est constamment en mode solution, tant dans sa vie professionnelle que personnelle. « Étant monoparentale à temps plein, j’implique beaucoup mes enfants – qui sont âgés de 12, 14 et 16 ans – dans les décisions, même celles qui concernent ma carrière », explique-t-elle.  

Sylvie Dostie en compagnie de ses trois enfants

Par exemple, lorsqu’il a fallu qu’elle se rende régulièrement à Toronto pour son travail, ils ont examiné ensemble quel serait l’impact de ce changement et de quelle façon il était possible de le gérer. « Il y avait des enjeux en termes de transport et d’horaire. On en a discuté et on s’est adapté, on a fait les concessions nécessaires. Si je peux être là pour le retour à la maison tant mieux, mais si ce n’est pas possible on trouve un plan B », mentionne-t-elle.

Si elle estime que l’un des secrets pour réussir à concilier vie familiale et professionnelle est d’être bien entourée, cela n’a pas toujours été facile, car dans son cas, elle n’a pas de famille à proximité. « Mais j’ai une belle famille adoptive, des amis, ce qui compense. Avec le temps, j’ai appris à demander de l’aide, et mes enfants savent aussi comment le faire. Ils trouvent des ressources, proposent des solutions », se réjouit Sylvie Dostie.

Pour en finir avec la culpabilité

Toutes les mères qui travaillent le savent : la culpabilité n’est jamais bien loin… Lorsqu’on passe du temps avec sa famille, on a le sentiment de ne pas être assez présente au bureau. Et inversement, lorsqu’on travaille beaucoup, on se sent coupable de ne pas être auprès des siens. 

Dans ces conditions, il semble très difficile de réussir sur les deux tableaux. Mais Sylvie Dostie semble avoir trouvé la recette. « Au début je pensais que c’était impossible, mais aujourd’hui j’ai compris qu’on peut y parvenir si l’on accepte que tout ne peut pas toujours être parfait », explique-t-elle.

Sylvie Dostie et ses trois enfants sont de grands sportifs.

Avec un poste exigeant et trois enfants qui sont aussi de grands sportifs, elle a dû se rendre à l’évidence qu’elle ne pouvait être partout à la fois, par exemple à chacun des matchs.

« J’ai commencé à me sentir moins coupable quand j’ai commencé à impliquer davantage mes enfants. Les jeunes sont plus ouverts qu’on le pense, et quand on leur explique la situation, ils comprennent très bien. C’est aussi une façon de les amener vers l’autonomie », souligne-t-elle.

Sylvie Dostie prévient également qu’à force de vouloir tout faire à la perfection, on peut finir par se rendre malade, à cause de l’épuisement physique et mental que cela génère.

« On doit accepter que l’on devra vivre des moments où l’on ne se sent pas à la hauteur. Par exemple, je me reprochais de ne pas être parvenue à organiser mon horaire pour être présente à telle ou telle activité de mes enfants. Mais quand on accepte cette réalité, on devient plus serein et on apprend à être en paix avec soi-même », constate-t-elle. De sages paroles à méditer…

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

4 commentaires

  1. Avatar
    Marie-Pier Couture Author

    Bonjour!
    Bien que ce soit pertinent, on ne parle que du côté familial de la femmes ambitieuse qui doit subir les contre-coups du travail. Il serait intéressant de lire des histoires sur des femmes qui n’ont pas peur de parler des concessions qu’elles font au travail pour passer davantage de temps en famille. Partager aussi des moyens qu’ont mis en place certains employeurs pour permettre aux femmes occupant des poste de haute direction d’avoir une vie équilibrée.
    Merci et au plaisir de vous lire!

    • Avatar
      Genevieve Raymond Author

      Bonjour Marie-Pier,
      merci pour cette belle suggestion! Nous allons assurément publier un article sur les moyens mis en place par des entreprises pour permettre aux femmes occupant des poste de haute direction d’avoir une vie équilibrée. À surveiller bientôt sur notre site web!

  2. Avatar
    Julie Gagné Author

    J’abonde dans le même sens que Marie-Pier Couture. La « conciliation travail-famille », c’est une responsabilité partagée. C’est intéressant de lire sur l’implication des enfants… ce serait intéressant aussi de se pencher sur la façon d’impliquer les employeurs, de proposer des solutions concrètes. Merci!

    • Avatar
      Genevieve Raymond Author

      Bonjour Julie,
      Je prends note de cette belle suggestion! Nous allons assurément publier un article sur le sujet. Je vais demander à une journaliste de travailler sur le dossier. Merci pour l’idée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy