Zone 4

Gestionnaire : montrer l’exemple pour favoriser une vie plus équilibrée

24 février 2020 par Emmanuelle Gril
Mélanie Dunn, présidente et chef de la direction de l'agence Cossette

Changer les façons de faire nécessite une bonne dose de courage, une qualité dont Mélanie Dunn, présidente et chef de la direction chez Cossette, n’est pas dépourvue. Car si elle a su faire bouger les choses au sein de la plus importante agence de communication au Canada, c’est d’abord en prêchant par l’exemple.

Bien que de plus en plus d’entreprises mettent en place des mesures favorisant la conciliation travail-vie personnelle pour leurs employés, on voit apparaître du même coup un système à deux vitesses. En effet, les membres de la direction et les échelons plus élevés n’ont généralement pas recours à ces aménagements, manquant ainsi une occasion d’encourager un mode de vie équilibré et de montrer l’exemple. Arriver tôt au bureau pour en partir tard, est encore signe d’engagement et de réussite dans bien des milieux de travail.

« C’est pourquoi il faut aller plus loin et encourager le changement de culture. À mon avis, c’est le prochain grand défi des organisations, estime Mélanie Dunn, qui elle, a choisi d’envoyer un signal clair. Il n’y a qu’en montrant l’exemple que l’on donnera à tous la permission implicite d’avoir recours à ces pratiques de conciliation. »

Être meilleur au travail

Pour sa part, la présidente et chef de la direction chez Cossette n’hésite pas à utiliser la vidéoconférence pour tenir des réunions et éviter les déplacements. Lorsqu’elle se rend à Toronto, elle fait en sorte de concentrer ses rendez-vous et de limiter à une journée au lieu de trois le temps passé à l’extérieur. 

« Je fais souvent du télétravail et je quitte aussi plus tôt le bureau afin de pouvoir aller chercher mes enfants à l’école. Même si je suis parfois un peu moins disponible, je crois que cela fait en sorte de me rendre vraiment meilleure au travail », insiste-t-elle, ajoutant qu’elle se fait un devoir d’adapter et de faire évoluer ses propres comportements et croyances.

Ses choix ne la pénalisent pas sur le plan professionnel, affirme Mélanie Dunn, ce qui démontre bien que son organisation a procédé à une véritable transformation de culture à l’interne. D’ailleurs, l’entreprise offre toute une panoplie de mesures de conciliation, mais aussi de mieux-être et de développement au travail. Cette approche novatrice conjuguée à un exemple qui part d’en haut, constitue assurément l’un des ingrédients clés de la recette gagnante. 

Prendre soin des employés

Chez Cossette, les employés sont choyés. Outre le classique télétravail et les horaires flexibles, plusieurs mesures ont été mises en place pour favoriser le mieux-être. Ainsi, des cours de yoga et des bootcamps sont offerts sur place. Les travailleurs peuvent aussi participer à des séances de méditation guidées gratuites durant l’heure du dîner, ou encore utiliser des services de massothérapie. 

Tentez le Défi Leadership de L'effet A et propulsez votre carrière!

L’entreprise organise également des semaines d’activités dédiées au mieux-être, incluant des conférences de nutritionnistes et de psychologues, la distribution de smoothies et de collations santé gratuites, etc. Les assurances collectives comportent également des bénéfices personnalisés, grâce auxquels les employés peuvent choisir le contenu de leur panier de services.

Encourager la diversité

Mais ce n’est pas tout : l’organisation a mis sur pied des programmes de formation pour les leaders de l’agence, incluant des modules sur la diversité et l’inclusion. Cette approche tient particulièrement à cœur à Mélanie Dunn et contribue à changer la vision souvent stéréotypée du leadership. 

« Avoir de bonnes intentions c’est bien, mais il faut aussi se mettre en action si l’on veut que cela serve vraiment à quelque chose. Ainsi, nous faisons de nombreux efforts pour encourager la diversité au sein des équipes de direction, notamment en éduquant nos employés sur les bienfaits de la diversité ou encore sur les biais inconscients », explique-t-elle.

Ce faisant, Cossette aide à démontrer qu’il existe d’autres façons de réussir. « Les organisations perpétuent souvent le modèle classique de leadership, affirmé et invulnérable, et offre même des programmes qui permettent de s’y conformer. Ce qui laisse croire aux femmes que ce n’est qu’ainsi qu’on peut réussir. Or, ce modèle ne convient pas à tout le monde et il y a de plusieurs façons de diriger », conclut Mélanie Dunn.

Vous souhaitez donner un sens à votre leadership et transformer votre ambition en un puissant levier de croissance pour vous et votre équipe ? Le Défi Leadership vous permettra de solidifier vos repères en tant que gestionnaire avec les plus grandes leaders d’affaires, telles que Mélanie Dunn, présidente et chef de la direction chez Cossette. Pour plus d’information, cliquez ici.

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy