Rallier et influencer

Marquez des points avec la force de votre réseau

13 juin 2017 par Mélissa Pelletier

Léa Vinson est en pleine remise en question lorsqu’elle fonde la ligue féminine de balle molle Les Princes à Montréal. Son estime d’elle-même est au plus bas, mais elle décide de réunir une vingtaine de personnes autour d’une activité sportive, afin de renouveler quelque peu son énergie. Cette aventure débute en 2015: Léa se lance, sans encore le savoir, dans la création d’un puissant réseau informel.  

«J’avais besoin de faire une activité entre filles. Un gros réseau s’est créé tout naturellement!», raconte Léa, 29 ans, qui lorsqu’elle pose son bâton, est également chargée de comptes, relations publiques, médias sociaux chez North Strategic.

Aujourd’hui, ce sont 80 joueuses pour la plupart issues du milieu de la communication, qui se retrouvent autour d’une nouvelle «famille». On a rencontré Léa Vinson afin qu’elle nous explique l’intérêt de développer un réseau en dehors du bureau.

1. DÉVELOPPEZ VOTRE ESTIME PERSONNELLE
Léa Vinson est catégorique: prendre des initiatives peut changer votre vision de vous-même. «J’ai travaillé tellement fort pour ce projet que ça m’a rendue beaucoup plus confiante. Je pense que le succès vient de la confiance en soi.»

La fondatrice des Princes insiste toutefois sur l’importance de l’équipe: «Les Princes, ce n’est pas moi. C’est un groupe. Ensemble, on pourrait s’autosuffire!», lance-t-elle en riant. «On a une médecin, une avocate, des filles en communication… Suffit d’un message dans notre groupe pour que tous mes problèmes soient réglés.»

La force d’un réseau? Pouvoir recevoir oui, mais aussi donner en retour. «On a chacune nos forces. J’ai réalisé que le réseautage fait partie de mon ADN professionnel, mais que ce n’est pas si simple pour tout le monde. Je pense vraiment que l’équipe a permis de briser la solitude de certaines filles.»

Marcy Schwab, présidente d’Inspired Leadership, souligne dans Forbes l’importance de s’intéresser sincèrement aux autres pour créer des liens efficaces: «Le réseautage n’est pas seulement à propos de vous. C’est plutôt dans la manière de vous lier à vos contacts d’une manière significative.»

2. DÉVELOPPEZ VOTRE CAPACITÉ À VOUS DÉPASSER
S’impliquer dans une équipe sportive, cela pousse à se dépasser, mais aussi à mieux se connaître en dehors du bureau et à sortir de sa zone de confort. Certaines filles de la ligue n’avaient jamais mis un pied sur un terrain de balle molle avant d’intégrer Les Princes. «Elles apprennent à jouer et la confiance s’installe», insiste Léa.

Mais l’esprit d’équipe ne s’arrête pas aux limites du terrain. Léa Vinson a décidé d’utiliser son réseau pour s’impliquer socialement. Une façon de donner un sens à son initiative et de challenger ses joueuses. Chaque tournoi des Princes permet d’amasser des fonds et devient une occasion de solidarité envers la communauté.

Après Suicide Action et ANEB Québec, la ligue des Princes versera l’argent récolté lors de ses tournois de l’été à l’organisme Les Petites Mains, qui aide des femmes immigrantes à apprendre un métier. «On trouve toutes que la vie est dure parfois. Imaginez pour ces femmes qui n’ont aucune ressource.» Les filles ont déjà amassé 40 000$ lors des deux dernières années.

3. DÉVELOPPEZ VOTRE LEADERSHIP
La création des Princes est le point de départ d’une phase de transformation pour Léa Vinson. Si elle manquait de confiance en elle avant de réaliser ce projet, elle avoue aujourd’hui être une meilleure leader que jamais.

«C’est moi qui prends toutes les décisions dans la ligue. Je suis vraiment plus heureuse. Ça m’a même permis d’être une meilleure leader au travail.» Dans un TED Talk devenu viral, le chercheur Robert Waldinger dévoilait les résultats d’une étude sur le bonheur: «Le message le plus évident est celui-ci: les bonnes relations nous rendent plus heureux et en meilleure santé. Un point c’est tout.»

La fondatrice des Princes remarque d’ailleurs le même cheminement chez ses coéquipières. «Mon but, c’est que le projet ressemble à toutes les filles. Si une joueuse veut utiliser le réseau des Princes pour lancer un projet, elle est vraiment encouragée. Ça lui permet d’apprendre la gestion de projet.» Et par le fait même, de développer son propre leadership. Une belle roue qui tourne, n’est-ce pas?

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Crédits photos: Léa : Michelle Gagné ; groupe : Cindy Boyce

Articles reliés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy