Renforcer sa confiance

7 habitudes à adopter pour tout réussir

11 November 2015 par Marie-Ève Bourassa

«J’ai le désir d’accomplir de grandes choses, nous confiait récemment Geneviève Biron, présidente de Biron Groupe Santé. À la fin de ma vie, j’espère avoir changé les choses pour le mieux autour de moi.» Vous reconnaissez-vous dans ces mots?

Évidement, «accomplir de grandes choses» ne signifie pas réussir à tous les coups. Mais, en adoptant de bonnes habitudes, l’atteinte de vos objectifs n’est pas impossible. Loin de là! C’est du moins ce que soutient Catherine Privé, présidente et chef de la direction de Alia Conseil. Sa solution: la théorie de Covey.

Par Covey, il faut entendre Stephen R. Covey (1932-2012), l’un des 25 Américains les plus influents selon le magazine Time, une sommité du monde des affaires qui a pensé 7 habitudes permettant de trouver des réponses et des solutions à nos problèmes professionnels et personnels. Best-seller mondial, son ouvrage The Seven Habits of Highly Effective People (Les sept habitudes des gens efficaces) s’est d’ailleurs vendu à plus de 25 millions d’exemplaires à travers le monde.

LES 7 HABITUDES DE LA THÉORIE DE COVEY

1. Cessez d’être passive, soyez proactive
«Il faut prendre les devants, explique Catherine Privé, ce qui nous permet d’avoir un véritable sentiment de contrôle sur notre vie.» Vous voulez que les choses bougent? N’attendez plus, c’est à vous de faire les premiers pas!

2. Fixez-vous des objectifs à court et à long terme
Faites des listes! Écrivez vos buts à court et à long terme. Agissant comme une boussole, ces notes vous permettront de suivre vos objectifs de vie, vos choix professionnels et personnels. «À court terme, explique Mme Privé, ça peut vouloir dire se fixer un objectif au début de chaque semaine. Celui-ci peut être très simple: “je veux prendre part au nouveau projet d’une collègue” ou “je veux faire adopter une de mes idées”.» Bien sûr, il faut prendre le temps de faire un retour sur vos actions à la fin de chaque semaine.

3. Commencez par le commencement
On parle ici de gestion du temps: il faut déterminer vos priorités en fonction de ce qui est important ou pas, urgent ou non. Une nuance à saisir: tout ce qui est urgent n’est pas nécessairement important (et vice-versa!). N’hésitez pas à vous référer à vos objectifs de base, afin de concentrer vos énergies sur ce qui compte vraiment!

4. Pensez gagnant-gagnant 
Apprenez à négocier des situations gagnantes pour vous-mêmes, mais aussi pour ceux qui vous entourent. Ceci vous permettra de développer des relations fortes, qui seront gagnantes à long terme.

5. Cherchez d’abord à comprendre, ensuite seulement à être comprise
Évitez les dialogues de sourds en pratiquant l’écoute empathique. «C’est plus difficile pour les extravertis, qui ont souvent envie de partager leurs émotions et opinions», commente Catherine Privé. Pourtant, vous serez mieux entendue si vous prenez le temps d’écouter ce que l’autre a à dire.

6. Synergisez
Pour atteindre un but, il est important que votre équipe de travail soit cohésive. Souvenez-vous que les différences sont des atouts, et entourez-vous de gens aux qualités et aux talents diversifiés en vous assurant qu’ils sont complémentaires. L’important, c’est d’œuvrer de concert pour réaliser un objectif commun.

7. Affûtez votre scie
Affûter sa scie, c’est se donner le droit au repos et au recul. «On a qu’un seul bolide, un seul corps, explique Mme Privé, et il est important d’en prendre soin pour qu’il soit toujours efficace.» Suivez des formations, soyez informée, mais prenez aussi du temps pour vous. À ce propos, Geneviève Biron ajoute: «Avant, je ne me donnais pas la permission de m’arrêter et de réfléchir. J’étais toujours dans l’action! Maintenant, ça fait partie de mes tâches de prendre du recul.»

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

6 commentaires

  1. Avatar

    J’ai pris du recul et j’ai travaillé au ralenti pendant quelque temps. Les gens n’arrivaient pas à comprendre que la femme ambitieuse que je suis puisse ralentir. Mais j’avais besoin de recul pour regarder ma situation de moins près et pour mieux cibler où je voulais aller. J’ai pris le temps qu’il fallait! Aujourd’hui, je suis confiante de mes choix et je vis très bien avec.

    • L'effet A
      L'effet A Author

      Bravo Joane!
      Vous avez probablement fait ce qu’il y avait de mieux à faire. Il faut parfois prendre un pas de recul pour mieux avancer!
      Merci pour votre témoignage

  2. Avatar
    Anne-Marie Author

    Constamment! Le problème, c’est la patience. J’aurai envie que tout arrive tout de suite, maintenant.

  3. Avatar
    Julie Author

    Fixer des objectifs et être proactive! Cette année, je convoitais un poste de direction, mais quelqu’un de l’externe l’a eu. Au lieu de me sentir amère, lors de ma rencontre avec ma nouvelle directrice, je ne lui ai pas dit que j’avais postulé sur son poste, mais lui ai plutôt dit que j’étais là si elle avait des projets qui faisaient appel à mes compétences en administration. Je crois qu’elle a compris et apprécié mon message. De cette façon, je serai proche de la direction et pourrai faire mes apprentissages. C’est une nouvelle attitude chez moi de «lever le drapeau» pour dire que je suis là. Je le vaux à l’effet A, via les bons conseils prodigués dans ses articles. Merci!! On verra si ça donne des résultats à court ou long terme.

    • L'effet A
      L'effet A Author

      Bonjour Julie,
      Il s’agit assurément d’une excellente initiative. En levant la main, vous démontrez que vous voulez vous investir et avancer, mais aussi que vous êtes prête à collaborer et à sortir de votre zone de confort en acceptant de nouveaux défis.
      Vous avez tout à y gagner! Et qui sait, la prochaine fois sera peut-être la bonne… ;o)

  4. Avatar
    France Fontaine Author

    “Affûter sa scie”. Dans un monde effréné, basé sur la performance et la réussite on oublie parfois d’arrêter par peur de manquer quelque chose, de ne pas être là au bon moment. Souvent, un sentiment de culpabilité nous habite et nous empêche de prendre du recul et même, de prendre du temps de qualité pour soi. Le faire nous apporte un surplus d’énergie et ne nous éloigne pas de nos objectifs. Prenez le temps pour faire le plein est important! Merci à l’effet A qui nous fait réaliser beaucoup de choses!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy