Geneviève Biron

Le stress: le reconnaître, le surmonter

3 novembre 2015 par Marie-Ève Bourassa

«Plus jeune, j’appréhendais de parler en public. Quand j’avais une présentation à faire, j’étais stressée durant toute la semaine!», confie Geneviève Biron, présidente de Biron Groupe Santé. Catherine Privé sourit et enchaîne: «Tout le monde vit du stress. Même celles qui n’en donnent pas l’impression!»

Dans la salle, une trentaine de participantes ont répondu à l’invitation de Geneviève. Pour un exercice bien spécial, la leader a fait appel aux experts Catherine Privé, présidente et chef de la direction de Alia Conseil, et Jean-François Thibault, président-fondateur de Axellite santé globale et coach en développement du leadership et en santé globale. Le sujet du jour: la gestion du stress.

3 SOURCES FRÉQUENTES DE STRESS
D’entrée de jeu, Catherine explique aux filles l’importance d’identifier les situations qui les sortent de leur zone de confort afin de mieux surmonter le stress qu’elles peuvent provoquer. Parmi les causes courantes de stress:
1. Le manque de contrôle: Le manque d’emprise sur le déroulement d’un événement, le sentiment qu’une situation nous échappe.
2. L’ego menacé: Sentir que nos compétences sont mises à l’épreuve ou qu’on doute de nos capacités.
3. Le changement: Une situation inattendue survient, ou un changement de plan s’amorce alors qu’on n’en ressentait pas l’envie ou le besoin.

CONTRER LE STRESS AU QUOTIDIEN
«En situation de stress, on est beaucoup dans notre tête», soutient Jean-François. Pour surmonter le stress, il faut apprendre à se distancer de ce qui en est la cause et à se recentrer – prendre un moment d’arrêt pour se détendre, prendre conscience de son état et reconnecter avec son corps. Une façon simple d’y arriver: la cohérence cardiaque.

«On entre en cohérence cardiaque quand notre respiration se synchronise avec notre fréquence cardiaque», explique Jean-François, qui invite les filles à se lever pour mieux l’expérimenter. «Quand votre respiration ralentit pour atteindre de 5 à 7 inspirations par minute, les hormones de stress chutent et les hormones d’énergie augmentent.»

Les participantes se prêtent au jeu et, après l’exercice de cinq minutes à peine, elles se disent unanimement plus calmes et oxygénées.

Les bienfaits de la cohérence cardiaque sont prouvés et nombreux: meilleur gestion du stress, diminution des troubles du sommeil, baisse de la tension artérielle, etc. «Si les gens se mettaient en cohérence cardiaque dans le trafic, tout irait beaucoup plus vite!» plaisante Jean-François, qui conseille fortement de s’adonner à cet exercice une à trois fois par jour, particulièrement avant des événements stressants.

De bons outils: RespiRelax (Apple) et CardioZen (Android), deux applications de cohérence cardiaque géniales à utiliser à tous moments de la journée.

 

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy