Renforcer sa confiance

7 façons de devenir indispensable au travail

19 novembre 2015 par Marianne Prairie

«Faire la job», grâce à tout ce que vous avez appris sur les bancs d’école, ce n’est pas suffisant pour laisser une forte impression dans son milieu de travail. Pour devenir une candidate recherchée ou une personne clé de votre organisation, vous devrez développer un autre type de compétences… vos compétences douces!

Les softs skills, ces aptitudes liées au «savoir-être», sont dans la mire des recruteurs et des employeurs. Car les compétences techniques c’est bien, mais les doubler de belles qualités, c’est mieux! «N’hésitez pas à mettre vos traits de personnalité en valeur dans votre CV ou lors d’une entrevue d’embauche», souligne Robert Dumas, président de la Financière SunLife, Québec. «Une candidate, même si elle a peu d’expérience, peut tirer son épingle du jeu en affichant des traits recherchés.»

Voici donc sept aptitudes à développer pour vous rendre indispensable.

1. INSPIREZ CONFIANCE
Selon l’auteur et conférencier Brian Tracy, «l’intégrité est probablement la qualité la plus importante pour avoir du succès à long terme, dans la vie comme au travail.» En ayant une excellente éthique professionnelle et en étant transparente et honnête avec vos collègues (ou lors d’un interview d’embauche), vous montrerez que vous êtes une personne fiable.

2. COMMUNIQUEZ MIEUX
De solides habiletés de communication verbale sont un must dans n’importe quel milieu, que vous ayez des contacts avec la clientèle ou non. Votre capacité à vous exprimer clairement, chaleureusement et de façon posée sera un atout de taille dans vos relations professionnelles. Et selon un sondage de la firme canadienne de placement Express Employment Professionnals, c’est la deuxième qualité la plus recherchée par les recruteurs après la fiabilité.

3. JOUEZ EN ÉQUIPE
Ces mêmes capacités à communiquer vous seront très utiles pour devenir une joueuse d’équipe irremplaçable. Bien travailler en groupe est valorisé partout parce que les résultats issus de la complémentarité des individus sont probants. Cette caractéristique se hisse tout en haut des nombreux palmarès des compétences que tout diplômé devrait posséder en sortant de l’école. Mettez votre ambition au profit de l’entreprise, pas seulement de la vôtre. De toute façon, il est quasi impossible d’atteindre le succès en solitaire, et c’est beaucoup moins plaisant!

4. DOMPTEZ VOTRE TO-DO LIST
Votre capacité à vous organiser dénote votre capacité à prioriser des tâches et à gérer des situations complexes et changeantes. Trouvez un système de to-do qui vous sied, et vous verrez votre productivité augmenter! Deux pour un!

5. SOYEZ OUVERTE AU CHANGEMENT
La flexibilité et une bonne capacité d’adaptation sont aussi des qualités recherchées dans un monde du travail toujours en mutation. Même si elles sont parfois inconfortables et difficiles à traverser, voyez ces périodes d’instabilité d’un autre œil: défi, opportunité, transformation, renouveau, exploration, apprentissage… Plus excitant, non?

6. STIMULEZ VOTRE CRÉATIVITÉ
Résoudre des problèmes, rechercher l’innovation, porter une vision: les gens créatifs font tout ça avec brio. Sortez de votre milieu, rencontrez de nouvelles personnes, pratiquez une activité artistique, écrivez un journal et lisez beaucoup pour nourrir votre imagination.

7. SOURIEZ
Avec le sourire, non seulement vous paraissez motivée, ouverte et relax aux yeux de votre équipe, mais vous envoyez également un message positif à votre cerveau qui vous renverra un p’tit boost de bien-être! L’enthousiasme, c’est communicatif, et c’est un trait recherché par les employeurs!

POURSUIVEZ LA CONVERSATION AVEC NOUS
Quelle compétence douce devriez-vous ajouter à votre arsenal?

9 commentaires

  1. Elisabeth Author

    De la patience! Rester calme et détendue face aux écueils, problèmes, etc. J’ai rencontré (trop) de gens qui avaient une attitude négative. Quand le moindre obstacle devient une montagne, ça rend le quotidien assez lourd. Je dois me le rappeler, je suis souvent fatiguée et à cran!

    • Yves Déry Author

      Très bon point. Je suis d’accord avec Elisabeth. L’attitude négative est mauvaise pour tous. Ça tue la motivation et ça rend le climat malsain. C’est humain, mais il faut en prendre conscience et la combattre. L’introspection, l’ouverture d’esprit pour être calme et patient sont importants. Je suggère la méditation pour renforcer ces points.

  2. Jean-Marc Varin Author

    Je dirais, l’empathie, la capacité d’écouter, mais aussi l’humilité. Cette dernière qualité est nécessaires lors de périodes difficiles, par exemple, durant un délai court pour une offre de services importante. Tous les acteurs sont généralement à bout de nerf et fatigués.

  3. Martine Monette Author

    Savoir accueillir les autres avec un vrai sourire, être attentive, regarder les gens dans les yeux, savoir décoder les besoins… cette façon d’aborder les clients dans leur première démarche auprès de votre entreprise prédispose une gestion efficiente en plus d’instaurer un climat de confiance!

  4. Lucie Brisebois Author

    le R-E-S-P-E-C-T !

  5. guigou Author

    empathie

  6. Johanne Létourneau Author

    Le savoir écouter, vérifier et refléter c’est indispensable pour une bonne communication

  7. Lise Author

    Le dois apprendre à mieux planifier ma to-do list. Mon dernier emploi m’a fait comprendre que j’étais mal organisée avec les surcharges de travail… Je suis organisée, mais il y a place à l’amélioration! Il s’agit de trouver le modus operandi qui me conviendra 😉

  8. Marie Chouinard Author

    Intéressant et des plus vrai. J’ajouterais à cette liste : la générosité de son temps. En effet, prendre le temps d’expliquer/d’enseigner/se rendre disponible pour un collègue sans lui faire ressentir que vous êtes dérangée, stressée ou à la course mais plutôt que ça vous fait plaisir de l’outiller pour être plus autonome a une valeur considérable. Merci pour votre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy