Renforcer sa confiance

Vous êtes maître de votre destin: 3 conseils pour aller loin!

17 décembre 2015 par Catherine Bergeron

Voilà : après 100 jours d’apprentissage et de rencontres enrichissantes, il est temps de clore le défi de Robert Dumas. Mais avant, un dernier atelier. Question de motiver encore davantage les participantes de son défi, le leader leur propose d’interviewer une femme passionnée et inspirante : Marie-Josée Lamothe.

marie-j-lamothe
Directrice générale pour le Québec chez Google Canada et leader de la première cohorte de L’effet A, Marie-Josée a accepté de se prêter au jeu de l’entrevue. Les filles ont ainsi le privilège de lui poser des questions sur son parcours unique, ses réussites, mais aussi ses échecs.

Ce qu’on retient de cet échange :

1. ÉVITEZ D’ÊTRE ÉTIQUETÉES
D’entrée de jeu, Marie-Josée rassure les participantes qui ont peur d’être étiquetées à un domaine ou à une entreprise si elles y restent longtemps. « On est étiquetée que si on s’étiquette soi-même. Vous avez le pouvoir d’influencer la perception que l’on a de vous et vous êtes les seules responsables des limites que vous vous imposées dans votre carrière », soutient celle qui a quitté après 12 ans un poste de cadre chez L’Oréal pour poursuivre sa carrière dans le domaine des technologies. « Et il ne faut pas avoir peur du risque, renchérit-elle. Développez des aptitudes que vous pourrez utiliser ailleurs, des compétences qui vous permettront de changer de domaine lorsque celui dans lequel vous évoluez ne vous conviendra plus. Renouvelez-vous, soyez ouverte au changement. »

2. VOYAGEZ ET APPRENEZ
« Il faut avoir le courage de quitter quand ça va bien, explique Marie-Josée. C’est quand on est trop confortable que notre courbe d’apprentissage commence à ralentir et qu’on devient moins compétitive. » C’est dans cette optique que Marie-Josée encourage les filles à travailler à l’étranger. « Ça vous permettra d’apprendre à voir les choses différemment. Plus tard, quand vous ferez face à une problématique, vous aurez une approche et une perspective différentes des gens qui vous entourent. Travailler à l’étranger, c’est l’équivalent de dix ans d’école! »

3. AYEZ CONFIANCE EN VOTRE MARQUE PERSONNELLE
« Mon plus grand échec, raconte la leader, c’est d’avoir cru, en début de carrière, que tout le monde avait plus d’aptitude que moi, qu’ils étaient meilleurs. » Marie-Josée est d’avis que les femmes ont tendance à attendre — les années d’expérience, l’occasion idéale — au lieu de foncer. « C’est à force de se dire qu’on n’a pas encore assez d’expérience qu’on se fait devancer! Ayez confiance en vos aptitudes. Qu’est-ce que les autres ont plus que vous? Rien, sinon de la confiance. Si les autres sont capables, vous l’êtes aussi. »

Robert_participantes
LES MOTS DE LA FIN
Au moment de se dire au revoir, Robert avait cinq mots clés, sous forme de conseils, à partager avec les participantes de sa cohorte.

Authenticité
— « Faites des choix qui respectent vos valeurs et posez toujours des gestes qui vous ressemblent, avec lesquelles vous êtes à l’aise. »

Planifier
— « Planifiez vos finances, votre carrière, chacune de vos journées. Faites-moi confiance, et à mon côté actuaire, tout devient plus facile avec une bonne planification! »

Intuition
— « Écoutez votre instinct. Croyez-moi, il est préférable de se tromper en écoutant son instinct, qu’en écoutant les autres. »

Communiquer
— « N’ayez pas peur de dire les choses telles qu’elles sont et de demander ce que vous voulez, ça vous fera avancer. »

Plonger
 — « Pas de place pour le doute, vous êtes capables! Je le sais, je l’ai vu. Vous avez toutes la capacité d’aller au bout de vos rêves. » Les filles étaient gonflées à bloc et Robert, visiblement fier des participantes qui l’ont suivi durant les 100 jours de son défi.

 

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Photos : bady qb (voiture), Frédérique Ménard-Aubin (Marie-Josée Lamothe)

Articles reliés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy