Histoires inspirantes

Dans les souliers de Julie Lavoie

16 décembre 2015 par Catherine Perreault-Lessard

Quand on a demandé à Diane Giard de nous présenter une femme inspirante et ambitieuse, c’est Julie Lavoie, vice-présidente vente et service à distance de la Banque Nationale, qu’elle a choisie.

Portrait d’une femme timide — qui dirige 950 employés! – et avocate en droit du travail – à la tête d’un centre d’appels.

J_Lavoie

1. COMMENT DÉCRIRAIS-TU TON TYPE D’AMBITION? QUEL EST TON MOTEUR?
J’aime les défis complexes. Mon moteur, c’est la curiosité. C’est comme ça que je me suis retrouvée directrice d’un centre d’appels… alors que je ne connaissais absolument rien là-dedans!

2. QUAND TON AMBITION EST AU PLUS BAS, QU’EST-CE QUI TE REDONNE DE L’ÉNERGIE?
Le sport et le plein air. Je fais de la randonnée et du ski alpin, et je joue au soccer.

3. TU DOIS TE PRÉSENTER LE TEMPS D’UNE POIGNÉE DE MAIN, QUELS SONT LES TROIS MOTS QUE TU CHOISIS POUR TE DÉCRIRE?
Simple, engagée et bienveillante.

4. QUEL SECRET NE RÉVÈLERAIS-TU PAS À TON BIOGRAPHE?
Au secondaire, j’étais une personne extrêmement timide. Pour surmonter ma gêne, j’ai fait de l’improvisation et du théâtre. Je me suis même inscrite au parlement étudiant!

5. À QUEL MOMENT AS-TU RÉALISÉ QU’UN DE TES TALENTS POURRAIT TE PERMETTRE DE TE DÉMARQUER?
Quand j’ai commencé mes études en droit, il y avait dans ma classe plusieurs personnes qui venaient de milieu très aisé et qui étaient des enfants d’avocats très connus dans la région. À la fin de la première session, j’avais des meilleures notes que plusieurs d’entre eux et ça m’a fait réaliser que ta réussite n’avait rien à voir avec « qui tu connaissais ». Ce jour-là, je me suis dit : « Tassez-vous de d’là, j’arrive! »

6. DANS QUELLE SITUATION REGRETTES-TU DE NE PAS AVOIR PRIS TA PLACE?
Dans ma carrière, je me suis parfois dit que je n’avais pas besoin de trop en faire pour me faire remarquer, que mon talent serait reconnu avec le temps. Aujourd’hui, je réalise que j’aurais pu prendre davantage ma place et me vanter positivement. La modestie, c’est bien beau, mais ça fait pas avancer!

7. QUEL EST LE PLUS BEAU RISQUE QUE TU AS PRIS DANS TA CARRIÈRE?
Quitter mon domaine d’études, le droit, et ma spécialité, les ressources humaines, pour prendre un emploi comme directrice d’un centre d’appels. Quand je suis arrivée en poste, je ne connaissais rien! Il a fallu que je me débrouille, mais j’ai énormément appris.

8. S’IL Y AVAIT UN FEU AU BUREAU, QUEL OBJET AMÈNERAIS-TU AVEC TOI?
Mon téléphone. Comme je gère un centre d’appels, je dois m’assurer que la Banque continue de répondre aux clients!

9. QUEL EST TON RITUEL AVANT UN ÉVÉNEMENT OÙ TU DOIS TE SURPASSER?
Quand je dois faire une présentation, je me pratique en parlant aux édifices que je vois à travers la fenêtre de mon bureau. Comme je suis gênée, il faut que je sois bien préparée. Ainsi, le jour J, je n’aurai qu’une chose à faire : performer.

10. QUEL EST LE MEILLEUR CONSEIL QUE TU N’AIES JAMAIS REÇU?
« Tout est dans la communication ». Ce conseil vient de ma boss, Diane Giard. En d’autres mots, ça veut dire que tout est possible quand on exprime clairement notre vision.

11. DANS LES SOULIERS DE QUELLE FEMME CONNUE AIMERAIS-TU PASSER 24 h?
La chancelière allemande Angela Merkel, parce que j’admire son style de leadership. Quand vient le temps de prendre des décisions, elle est toujours très déterminée, mais très calme.

12. AVEC QUELLE PAIRE DE SOULIERS POURRAIS-TU CONQUÉRIR LE MONDE?
Mes souliers de trekking Salomon rose flash. Avec eux, je peux aller partout : dans la neige… comme dans la bouette!

13. JUSQU’OÙ VEUX-TU ALLER AVEC TES SOULIERS?
J’aimerais aider et appuyer d’autres femmes, plus jeunes, qui souhaitent elles aussi aller loin avec leurs souliers.

 

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

2 commentaires

  1. Leopold Tumene Author

    Cet article est vraiment inspirante. J’ai aimé que Mme Lavoie dise qu’il est important de vanter ses bonnes qualités. Cela permet aux gestionnaires de les développer et vous attribuer les rôles où vous serez le plus productif et le plus épanoui.

    • L'effet A
      L'effet A Author

      Vous avez tout à fait raison!
      Et le fait de vanter nos qualités (et nos succès) démontre également que nous avons su reconnaitre et identifier nos forces. Un exercice nécessaire pour atteindre nos objectifs et aller au bout de nos ambitions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy