Des histoires de femmes solidaires

Les 4 questions que vous vous posez en ce moment. Répondues par nos diplômées.

2 avril 2020 par Samantha Ratté

Des femmes de toutes les entreprises du Québec – diplômées de L’effet A – nous partagent candidement leurs petites trouvailles pour enjoliver leur quotidien et celui des autres. Paraître à son meilleur en vidéoconférence, être solidaire aux autres, revenir à l’essentiel, danser dans son salon ; la parole est à elles!

Quelle est la routine qui te fait du bien?

« Je continue à bouger et mettre le nez dehors régulièrement : c’est primordial pour ma santé mentale et mon équilibre. Je prends une pause le matin et une l’après-midi en allant faire un tour dehors de 10-15 minutes. Je fais 30 minutes de tapis roulant tous les soirs. Ah oui, et je danse dans mon salon pour évacuer le trop plein d’énergie ! » – Marie-Claude Bélanger, Moneris

« Je prends du temps pour moi, comme me servir un deuxième café que je savourerai plus longtemps. Je sors pour sentir l’odeur de l’air qui change au printemps. Enfin, je me «mets belle» tous les jours en mode télétravail. Ça me plaît d’être à mon meilleur même en vidéoconférence! » – Marie-Lou Désilets, École de l’Étincelle

« Je reste active, en alternant une journée de yoga, et l’autre de course à pied. Je marche chaque jour avec mon chien et je « m’arrange » comme si j’allais travailler à l’extérieur. » – Chantal Bémeur, Université de Montréal

Le conseil qui tu as mis en application dans les derniers jours?

« Je reviens à l’essentiel ! Je prends le temps d’apprécier chaque sourire, chaque merci. Je ne me sens pas mal de recevoir ! Même si en tant que leader nous avons de grandes responsabilités, l’humaine en nous a aussi besoin de ce réconfort : de ce hochement de tête discret d’un collègue en signe d’appui dans une vidéoconférence et…de solidarité silencieuse. Dans cet isolement, je me satisfais de chaque détail qui me rappelle que nous ne sommes pas seules ! » – Marie-Lou Désilets, École de l’Étincelle

« Le conseil que je peux donner est simple : communication, communication, communication! Allez vers les gens pour leur demander quotidiennement comment ils vont. Demandez leur niveau de stress : font-ils face à des défis familiaux? Écoutez-les vous partager leurs soucis et inquiétudes qui les habitent. Démontrez de l’empathie, offrez votre support. » – Marie-Claude Bélanger, Moneris

« Y aller une journée à la fois et de demeurer indulgente avec soi-même !» – Chantal Bémeur, Université de Montréal

Comment gérer ton stress et celui de tes employés?

« En restant authentique! En jasant avec chacun pour prendre le pouls et en orientant volontairement la discussion sur d’autres sujets que la Covid-19 ! Par une discussion stratégique, amener l’autre à tirer les constats positifs de la situation : que pouvons-nous tirer de positif de ce contexte qui exige une vie minimaliste forcée? Comment les changements nous permettront-ils de grandir comme individu, sur les plans personnels et professionnels, et nous tous, comme société ? Chaque membre de l’équipe a besoin de se sentir utile dans la crise afin de comprendre pourquoi il y est engagé et comment il peut contribuer. C’est ce que je tente de transmettre par un sourire, un mot d’encouragement, une rétroaction positive. » – Marie-Lou Désilets, École de l’Étincelle

« Les gens apprécient vraiment qu’on prenne le temps et qu’on leur donne une pause, un espace pour respirer. Et cela se produit lorsqu’on laisse un instant de côté les objectifs et qu’on parle avec notre cœur. » – Marie-Claude Bélanger, Moneris

« Nous sommes une très petite équipe et avons la chance de tous pouvoir faire du télétravail. Cette semaine pour rallier l’équipe, j’ai demandé à chacun d’envoyer une photo de son lieu de travail à la maison. Cela a généré de beaux partages et a contribué à souder l’équipe ! » – Kathleen Bouchard, Les industries Raymor

Quels sont tes trucs pour rester positive et énergisée?

« Mon conjoint et moi notons et se répétons les « avantages » du confinement (par exemple : pas de trafic le matin!). Je focalise sur le fait qu’à la maison nous sommes quatre et qu’on a la chance de pouvoir être ensemble (je le répète aussi beaucoup aux enfants !) en plus d’avoir le privilège d’être en santé ! » – Karyne Vachon, La Capitale

« Je crois sincèrement que les pauses régulières entre mes appels et les marches à l’extérieur aident à me garder en pleine maîtrise de mes moyens. » – France Paradis, CAE

Découvrez les conseils de Isabelle Hudon pour adopter une posture mentale de leader en temps de crise. 

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy