Témoignages

Le jour où j’ai osé prendre ma place : témoignage d’une diplômée

20 février 2020 par Pascale Fontaine

Diplômée de la première cohorte du Défi 100 jours à Paris, Rachelle Sorin, directrice générale du bureau de Représentation de la Banque Nationale du Canada à Paris, se sent aujourd’hui plus solide que jamais pour réaliser ses ambitions professionnelles. Nous lui avons posé quelques questions sur son expérience.

Quels apprentissages retiens-tu de ton Défi 100 jours?

Ce que j’ai vraiment apprécié du Défi 100 jours, c’est de prendre du temps pour moi, en dehors du boulot et de ma vie familiale, pour réfléchir à mon ambition. J’ai trouvé important de mettre des mots sur des situations, des «malaises» que je vivais au travail. Par exemple, j’ai pris conscience que j’avais le syndrome de l’imposteur. On m’a donné les outils et les bons conseils pour y remédier le plus rapidement possible.

Comment le Défi 100 jours t’a aidée à oser prendre ta place? 

Dès le premier atelier, qui portait sur la confiance, les témoignages des leaders de L’effet A m’ont beaucoup inspirés. J’ai été particulièrement interpellée par leurs cheminements professionnels et cette nécessité nommée de croire en soi. Personnellement, j’ai toujours bien fait mon travail, en «bonne élève» que je suis, sans prendre trop de place…

Aujourd’hui, je suis capable de verbaliser mes bons coups. Lors de mon évaluation de fin d’année, par exemple, j’ai osé nommer mes succès et me mettre de l’avant plutôt que d’être simplement «factuelle» et de donner des chiffres. Ma gestionnaire a d’ailleurs remarqué mon changement de posture mentale. Elle était contente que je lui souligne les résultats positifs de mes actions. 

Quelle est la plus grande leçon que tu as retenue? 

La clé, c’est d’oser. On n’a rien à perdre, tout à gagner!

Pourquoi la Banque Nationale du Canada a-t-elle tenu à commanditer le dernier atelier du Défi 100 jours?

Plusieurs employées de la Banque Nationale ont gravi les échelons grâce au Défi 100 jours, à Montréal. Le président et chef de direction, Louis Vachon, a proposé à Isabelle Hudon de l’aider à implanter un programme de L’effet A ici à Paris. La Banque Nationale est donc un partenaire historique pour propulser l’ambition des femmes au Québec et à Paris.

 

Pour une incursion au coeur du Défi 100 jours, inscrivez-vous à L’expérience 7 jours L’effet A pour recevoir une série de 7 courriels gratuits de la part des leaders de L’effet A.


Comme Rachelle, vous êtes prête à vivre l’expérience complète du Défi 100 jours ? Surmontez le syndrome de l’imposteur et propulsez votre carrière avec le soutien de leaders et de femmes inspirantes ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire au Défi 100 jours, visitez la
page formation de notre site internet.


Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy