Renforcer sa confiance

Le Défi 100 jours fait une entrée remarquée en France

30 octobre 2019 par Camille Carton
défi 100 jours France

Qui serez-vous dans 100 jours ? C’est la question posée à la trentaine de femmes participantes de la première cohorte du Défi 100 jours en France. Lancé à Paris au mois de septembre, le premier atelier de ce parcours de développement professionnel unique au monde a eu lieu en compagnie de prestigieuses femmes leaders : Anne Bioulac, ex-partenaire associée chez Roland Berger, Caroline de Grandmaison, vice-présidente responsable des Fonctions transverses chez CGI Business Consulting et Axelle Lemaire, associée et responsable de Terra Numerata. Nous vous partageons quelques apprentissages transmis lors de cette journée qui s’est déroulée sous le signe de l’ambition !

 

Prendre un pas de recul

Réunions, conférences, courriels à traiter, obligations quotidiennes et rendez-vous divers et variés… Quand avez-vous pour la dernière fois pris le temps de penser à vous et à votre évolution sur le plan professionnel ? Pas de jugement ici : nous sommes toutes d’accord, ce n’est pas toujours facile de trouver du temps pour soi.

C’était justement tout l’objectif de ce premier des trois ateliers que suivront nos participantes : une demi-journée pour se poser les bonnes questions, définir ses objectifs dans un environnement inspirant. En d’autres mots : booster sa confiance ! Car pour nos intervenantes du jour, pas de doute : pour renforcer sa confiance, il faut d’abord bien se connaître, mettre ses objectifs au clair et sortir de sa zone de confort. Une opinion partagée par la cofondatrice de L’effet A et ambassadrice du Canada en France, Isabelle Hudon, présente lors de ce premier atelier. Son astuce ? « Prendre du recul quand nécessaire… sans oublier de tenir une liste de tous ses succès ! »

Sinspirer et s’écouter

À un certain point de sa carrière, il peut arriver qu’on ait l’impression d’être « le résultat d’une série de non-choix ». C’est ce qui s’est passé pour Anne Bioulac, victime, comme elle le raconte, du « syndrome de la bonne élève dont on récompense le bon travail… mais qui voit les meilleures promotions lui passer sous le nez ». Jusqu’au jour où, à l’étroit dans sa carrière, elle commence un travail d’introspection qui l’amènera à s’épanouir dans de nouvelles missions.

La clé du succès ? S’inspirer des autres, oui, mais sans vouloir à tout prix reproduire le modèle de celles que l’on admire, et qui ne nous conviendra pas forcément. Arrêter de se poser la question « Suis-je capable de ? », et « se concentrer sur ses points forts », c’est aussi le conseil de Caroline de Grandmaison.

Booster sa confiance 

Le saviez-vous ? Loin d’être un don qui serait injustement accordé à certaines d’entre nous à la naissance, la confiance est d’abord le résultat d’un cheminement personnel. Objectif : devenir parfaitement à l’aise avec ses points forts, mais aussi ses zones d’ombre. Bref, apprendre à se connaître sur le bout des doigts. « Plus l’on avance dans sa carrière, et mieux l’on comprend les conditions qui nous permettent de s’épanouir et de gagner en sérénité », confirme celle qui a été députée et membre de gouvernement, Axelle Lemaire.

Ajoutez à la connaissance de soi, une bonne dose de clarté et de conviction afin d’exprimer rapidement et facilement vos objectifs, et vous obtiendrez le trio gagnant des « 3C » dont nous vous parlons souvent chez L’effet A. Des ingrédients indispensables pour affirmer ses ambitions tout au long de sa carrière.

Vous voudriez plus d’informations sur le Défi 100 jours en France ? Écrivez-nous à info@effet-a.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy