Histoires inspirantes

Balado : 5 épisodes sur les étonnantes vertus de l’échec

26 octobre 2018 par Mélanie Roy

En matière de balado, il en existe pour tous les goûts. C’est donc dire qu’il y en a une foule pour les ambitieuses comme vous ! Chaque dernier dimanche du mois, on vous propose des projets audio qui méritent qu’on tende l’oreille. Cette fois, cinq épisodes qui s’interrogent sur les étonnantes vertus de l’échec.

L’effet A : Échec ou demi-succès ?
Après avoir abordé des thèmes comme la confiance en soi, la prise de risque et la solidarité féminine, L’effet A s’interroge dans ce douzième et dernier épisode de son balado sur la notion d’échec. Lors d’un déjeuner-conférence animé par la journaliste Christelle Crépeau, deux leaders de L’effet A, Isabelle Hudon, aujourd’hui ambassadrice du Canada en France, et Kim Thomassin, première vice-présidente, affaires juridiques et secrétariat à la Caisse de dépôt et placement du Québec, reviennent sur des moments difficiles de leur carrière. On y parle notamment de la posture mentale à adopter devant la défaite et de l’importance de se souvenir de ses insuccès… Parce qu’au final, ces derniers se révèlent la plupart du temps riches en apprentissages.

Brave : Ne me jugez pas par mes succès
Dans le plus récent épisode de Brave, un balado enregistré devant public et consacré à des femmes « qui ont du cran », Marie-Josée Gagnon donne la parole à l’entrepreneure sociale Claudine Labelle. Cette athlète prédestinée à une carrière de cycliste de haut niveau a dû abandonner son rêve de participer aux Jeux olympiques à la suite d’un grave accident. De cette « chute » est née la fondation sans but lucratif Fillactive, dont l’objectif est d’inciter les adolescentes québécoises et canadiennes à (re)trouver l’amour du sport — les statistiques révèlent qu’une fille sur deux abandonne l’activité physique à la puberté. La citation de Nelson Mandela que Claudine Labelle a faite sienne en dit d’ailleurs long sur le rôle qu’a joué cet obstacle dans son parcours : « Ne me jugez pas par mes succès, jugez-moi sur le nombre de fois où je suis tombé et où je me suis relevé. »

Freakonomics : L’échec, cet ami qui nous veut du bien
Dans Freakonomics Radio, Stephen Dubner, coauteur du best-seller international duquel est inspiré le balado, utilise les outils de l’économie pour expliquer différents comportements de l’individu dans la société. Dans un épisode diffusé pour la première fois en 2014, mais toujours d’actualité, l’hôte et ses invités se penchent sur la stigmatisation de l’échec, sa connotation négative, et sur le fait que nous sommes parfois prêts à faire tout et son contraire afin d’éviter de nous retrouver dans une impasse… ce qui n’est pas toujours sans conséquence ! En empruntant différents détours, cette discussion nous invite à « embrasser » l’échec plutôt qu’à tenter de lui faire faux bond, et à le considérer comme une étape de plus vers le succès.

How I built This With Guy Raz : Savoir rebondir
Slack est une application de messagerie et de gestion de projets qui compte plus de 8 millions d’utilisateurs actifs au quotidien à travers le monde. Sa valeur est aujourd’hui estimée à plus de 7 milliards de dollars ! Son fondateur, le Canadien Stewart Butterfield, a aussi à son actif une autre réussite : le site de partage de photos Flickr, dont le groupe américain Yahoo a fait l’acquisition en 2005. Ce qui est moins connu, c’est qu’avant de connaître le succès sur le web avec ces entreprises, l’entrepreneur autodidacte a tenté, deux fois plutôt qu’une, de percer le marché du jeu vidéo, en vain. Cette histoire, il la raconte dans cet épisode récent de How I Built This, un balado passionnant qui s’intéresse à la naissance, parfois houleuse, des grandes marques de notre époque, comme Instagram, Airbnb, Lululemon, Wikipédia et Kickstarter. 

Le gratin : Les secrets de mon succès   
L’entrepreneure française Pauline Laigneau est la cofondatrice de la marque de joaillerie Gemmyo. Tout au long de son parcours, elle a rencontré des gens inspirants dans le cadre de son travail, et c’est avec eux qu’elle s’entretient dans le balado Le gratin. Dans chacun des épisodes, elle s’interroge sur la nature même du succès, qu’il est souvent impossible de penser sans son revers : l’échec. Si les femmes et hommes (d’affaires ou non) interrogés ne sont pas toujours connus au Québec, on est vite touché par le récit de leur cheminement composé de hauts et de bas. L’épisode dans lequel Nathalie Balla, coprésidente de La Redoute, raconte l’envers du décor du rachat de cette marque pionnière de la vente en ligne, en est un bon exemple. Pour les curieuses, la présentatrice du balado s’est elle aussi prêtée au jeu au micro, du côté de Génération XX, et à deux reprises : une première fois en 2016 et une seconde, en octobre 2018.

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet.

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy