Témoignages

100 jours pour reconnaître ma valeur et mieux me positionner

9 décembre 2020 par Catherine Bergeron
virginie simoneau

«Dans le contexte actuel, c’est extrêmement facile de tomber dans une routine, de relayer ses objectifs et ses ambitions au second plan», lance d’entrée de jeu Virginie Simoneau, directrice développement des affaires exécutif chez IBM et toute nouvelle diplômée de L’effet A. Celle qui s’est inscrite au Défi 100 jours pour apprendre à mieux se positionner, et pour se poser les bonnes questions au contact de femmes de tous les horizons, explique comment son aventure lui a permis de provoquer les opportunités.

On entend régulièrement dire que le Défi 100 jours est une expérience transformatrice. Qu’est-ce que l’aventure t’a permis de réaliser sur toi-même? 

On a souvent l’impression de se connaître par cœur! Le Défi 100 jours m’a pourtant fait prendre conscience de certains «angles morts». La négociation par exemple. C’est quelque chose que je fais tous les jours, alors ça me semblait naturel. J’ai réalisé que je négocie très bien dans le cadre de mes mandats, mais quand vient le temps de négocier pour moi, c’est une autre histoire. Je dois y accorder une plus grande attention et mieux me préparer.

Mais la plus importante de mes prises de conscience, c’est sans aucun doute le syndrome de l’imposteur. Je connaissais son existence, sans pour autant avoir tenté d’y faire face. Maintenant que je l’ai clairement identifié, je mets en place des stratégies pour préserver ma confiance en moi et mieux affronter les situations «problématiques».

Quand on a le syndrome de l’imposteur, on a tendance à faire fi des bons mots, à les repousser du revers de la main : «Ah! Ce n’est pas moi, c’est l’équipe!» Dans un atelier, Isabelle Hudon a dit : «Quand quelqu’un te félicite ou te dit merci, accepte-le.» Ça parait simple comme conseil, mais il revêt une grande importance pour moi. À partir du moment où tu reçois positivement les compliments, tu reconnais tes succès et ta contribution. Tout part de là, quand on y pense.

Comment le Défi 100 jours t’a-t-il permis de grandir comme professionnelle?

L’effet A, c’est un élément déclencheur d’événements. Parce qu’on se pose tellement de questions, on se met dans une posture d’apprentissage et d’ouverture. Quand on est ouvert, des choses arrivent. 

Qu’est-ce que le Défi 100 jours te permet maintenant de faire différemment?

Parce que je me connais mieux et que je suis consciente de mes ambitions, j’ai l’impression d’être davantage à ma place. J’ai enfin le sentiment d’être sur mon X. Il y a du mouvement présentement dans l’entreprise où je travaille, et plutôt que de céder à la panique, j’ai décidé que je ferais partie de la solution. C’est une toute nouvelle posture pour moi! Et c’est payant, car je fais aujourd’hui face à de belles opportunités.

Je reçois beaucoup de bons mots de la part de mes collègues. Je me sens appréciée et c’est en grande partie grâce au cheminement que j’ai effectué depuis le début de mon aventure. Quand tu prends conscience de tes forces, et que tu acceptes et apprends à surmonter tes failles, tu es plus sereine. Cette sérénité, les gens la ressentent. Et ça, c’est très représentatif de mon évolution.

Quels conseils, entendus durant ton parcours, voudrais-tu partager aux femmes qui t’entourent?

– Crois en toi! Tu ne peux pas te réaliser et aller au bout de tes ambitions si tu n’as pas confiance en toi et en tes forces. Tu dois prendre conscience que tu as tout ce qu’il faut pour réussir. 
– Assume que rien n’est impossible. Il faut te mettre en action et prendre les moyens pour parvenir à tes fins. Mais pour ça, il faut le vouloir vraiment.
– Reconnais et célèbre tes succès. Ton évolution ne dépend pas de la chance ou du hasard : si tu es là où tu en es, c’est grâce à toi. En prendre conscience t’aidera à te propulser encore plus loin.

Que dirais-tu à une amie ou à une collègue qui voudrait, elle aussi, faire le Défi 100 jours?

Je lui expliquerais qu’elle peut tirer de grandes choses de ce parcours de formation à condition d’y mettre du sien et d’y accorder du temps. Je lui dirais : «Plonge! Vis-le à fond! Le plus beau cadeau que tu peux te faire, c’est d’être présente et impliquée dans tes 100 jours. »

Pour une incursion au cœur du Défi 100 jours, inscrivez-vous à L’expérience 7 jours L’effet A pour recevoir une série de 7 courriels gratuits de la part des leaders de L’effet A.


Comme Virginie, vous êtes prête à vivre l’expérience complète du Défi 100 jours ? Propulsez votre ambition et votre carrière avec le soutien de leaders et de femmes inspirantes ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire au Défi 100 jours, visitez la
page formation de notre site internet.

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy