Renforcer sa confiance

10 phrases qui cachent un syndrome de l’imposteur

14 septembre 2020 par Catherine Bergeron
syndrome imposteur

Identifié en 1978 par les psychologues Pauline Rose et Suzanne Imes, le syndrome de l’imposteur est bien réel.

Frein majeur à l’ascension des professionnelles, le fameux syndrome provoque un étrange sentiment d’imposture — un mélange d’anxiété et de manque de confiance en soi qui pousse celles qui en sont atteintes à douter d’elles-mêmes et de leurs compétences, et à rejeter leurs succès. Et attention : on parle des femmes ici, mais les hommes ne sont pas épargnés.

Si certaines le vivent de manière sporadique, comme un courant d’air qui ralentit momentanément leur élan, d’autres y sont confrontées sur une base quasi quotidienne. 

Sournois et insidieux, il n’est pas toujours aisé de le détecter. Il se camoufle sous certains réflexes et diverses pensées qui surviennent de manière spontanée. Quelques exemples.

1. « C’est de la chance, rien de plus! » 

Des mots qui traduisent un sentiment d’imposture. Face à un succès, vous arrive-t-il de penser que votre réussite serait davantage attribuable à la chance ou aux circonstances, plutôt qu’à votre talent?

2. « Je suis loin d’être une experte. »

Malgré les signes évidents d’intelligence et de compétence, craignez-vous de ne pas détenir l’expertise ou l’expérience requise à l’accomplissement d’une tâche ou d’un mandat?

3. « C’était tellement plus facile qu’ils semblent le croire… »

Avez-vous du mal à accueillir favorablement les félicitations et la reconnaissance?

4. « J’aurais pu faire mieux. »

Vous qualifie-t-on de perfectionniste? Vous arrive-t-il souvent d’être déçue par vos performances ou de penser que vous auriez pu faire mieux?

5. « Et si je n’y arrivais pas? »

Craignez-vous l’échec ou encore, de ne pouvoir maintenir un certain standard de performance ou de qualité dans votre travail? Avez-vous peur de vous tromper avant même d’avoir essayé?

6. « Ils ne savent pas qui je suis vraiment. »

Êtes-vous habitée par l’étrange sentiment de ne pas être la même personne en public qu’en privé?

7. « J’espère qu’ils aimeront… »

Craignez-vous secrètement de décevoir vos collègues et supérieur.e.s?

8. « Sophie serait meilleure que moi sur ce projet. »

Votre petite voix vous laisse-t-elle parfois entendre que vous n’êtes pas aussi talentueuse que vos comparses? Malgré votre expertise, vous arrive-t-il de croire que vous n’avez pas les qualifications ou les qualités pour mener à bien un projet?

9. « Ne me félicitez pas! C’est grâce à l’équipe. »

Un classique! Avez-vous l’habitude d’attribuer vos succès aux autres ou à des causes externes?

10. « Moi, directrice? Non merci! »

Bien que l’on n’aspire pas toutes à devenir gestionnaire — et c’est très bien comme ça! —, avez-vous déjà refusé une opportunité ou une promotion par peur de ne pas être à la hauteur? 

Ces réflexions font partie de votre vie? 

La plupart des gens expérimentent le doute à divers moments dans leur carrière. Et c’est tout à fait normal. Le plus important est de ne pas laisser vos questionnements et incertitudes vous submerger jusqu’à vous paralyser. 

Bien qu’il soit très commun — le syndrome de l’imposteur affecterait 70 % des professionnels au moins une fois dans leur vie —, il est crucial de le reconnaître rapidement et de développer de bons réflexes pour le surmonter. 

Curieuse d’en savoir plus? Faites le test pour découvrir si le syndrome de l’imposteur s’en prend parfois à vous, et obtenez d’excellents conseils pour vous en départir. 

Pour une incursion au coeur du Défi 100 jours, inscrivez-vous à L’expérience 7 jours L’effet A pour recevoir une série de 7 courriels gratuits de la part des leaders de L’effet A.

Le syndrome de l’imposteur n’épargne personne! Comme Catherine Paradis-Therrien, vous souhaitez le combattre et propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours, l’un des parcours de formation de L’effet A. Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, LinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy