Leadership

Confiance, courage, curiosité : 3 piliers pour renforcer votre leadership

21 février 2019 par Annabelle Moreau

Vous connaissez-vous réellement ? Êtes-vous confiante, courageuse et curieuse ? Loin d’être anodines, ces aptitudes et qualités sont intimement liées au leadership, et à votre capacité à devenir une solide gestionnaire. Dotée de ces forces, qui peuvent se développer et se consolider, vous vous sentirez plus épanouie et performante au sein de votre équipe et de votre organisation. Mais pour ce faire, il faut vous accorder du temps et adopter la bonne posture, une posture de croissance. C’est pour cela qu’a été développé le Défi Leadership. Curieuse d’en savoir plus sur les piliers du leadership ? Suivez le guide !

La confiance en soi
« Connais-toi toi-même » : la devise habituellement attribuée à Socrate était en fait inscrite à l’entrée du temple de Delphes et invitait ceux qui s’y engageaient à prendre du temps pour s’observer, se connaître eux-mêmes. C’est là, et seulement là que la sagesse pouvait irradier, expliquait le philosophe.

Il en va de même dans le monde du travail. L’introspection est primordiale quand vient le temps d’attaquer le chantier de la connaissance de soi et ultimement, de la confiance en soi. Un truc ? Se réserver quelques minutes chaque jour afin de faire un retour sur sa journée, par exemple, à l’aide d’un journal de bord. Geneviève Fortier, première vice-présidente – distribution chez SSQ Assurance et leader de L’effet A, l’utilise quotidiennement : « Pour tenir le coup, ne pas se sentir complètement submergée et continuer à performer, il est essentiel de prendre du recul et de créer un espace propice à la réflexion. Mon journal de bord me permet de créer cet espace. Je trouve que le plus grand bénéfice au recul est la clarté. Et de la clarté, naissent la conviction et la confiance en ses capacités. »

Les bénéfices de l’introspection sont nombreux, comme le démontre l’expérience décrite par Mme Fortier. Chacune peut identifier sa propre contribution à valeur unique, c’est-à-dire, sa valeur comme gestionnaire, ce dans quoi elle excelle et ce qu’il faut déléguer. Donc un investissement optimal de votre temps et de vos énergies, et une meilleure croissance. Sans compter qu’une bonne connaissance de soi contribue à cristalliser la confiance en soi, permet d’être plus authentique et connectée à ses valeurs personnelles.

Le courage
Pour Chantal Teasdale, conseillère principale, développement organisationnel chez L-3 MAS Communication Canada, le courage c’est « de prendre des risques et de les assumer, de prendre des décisions impopulaires dans l’immédiat, mais essentielles au mieux-être de tous et à l’intérêt de l’organisation ; c’est aussi le courage de passer à l’action tout en étant conscient du jugement que l’on pourrait porter sur soi dans le futur, sans toutefois créer de remous ou endommager des relations internes ou externes à plus long terme. »

Comment y parvenir ? Il faut oser la transparence et la vulnérabilité — sans se mettre en danger ou être naïve —, et pour cela, il faut bien se connaître, lire son environnement adéquatement et avoir confiance de ses troupes. Ne pas hésiter à discuter rétroaction avec ses équipes, à bien communiquer et écouter — même lors de situations délicates — et aborder avec honnêteté les situations complexes.

Les leaders courageux créent un climat de confiance au sein de leur équipe et optimisent leur influence positive sur leur entourage professionnel. En jetant les bases d’une meilleure communication, ils permettent à tous de s’élever en leur faisant comprendre qu’ensemble, ils vont trouver la bonne solution.

La curiosité 
En 2016, des chercheurs se sont penchés sur la curiosité en milieu de travail et ont interrogé plus de 3 000 travailleurs. Ils ont démontré que plus de 84 % d’entre eux croyaient que leurs collègues curieux étaient plus susceptibles de mettre en application une idée ou un projet.

De là, en partie, l’importance de bien vous connaître ; qui se connaît bien, connaît ses angles morts et devient un meilleur délégant. Ce faisant, du temps se libère pour observer et analyser ce qui se passe autour de soi, dans son équipe, mais aussi sur le marché du travail, dans l’industrie et dans l’actualité. Bref, de l’espace est créée de nourrir sa curiosité ! Plus éclairée, vous devenez une leader qui sait faire preuve de créativité et d’initiative. Cela est particulièrement important dans un monde professionnel où tout change rapidement.

La leader devient également plus forte, car mieux entourée. La curiosité lui sert d’outil pour poursuivre le développement de son leadership en allant à la rencontre de gens différents et en échangeant à propos de leurs succès et expériences. Au fil du temps, elle cerne efficacement ceux qui pourraient être de bons alliés.

« Que vous ayez grandi dans un logement social ou dans une propriété à la campagne, votre réussite se déterminera par votre confiance en vous et votre courage », a dit Michelle Obama. On ajoute à cela la curiosité, ainsi qu’une bonne connaissance de soi, et plus rien ne vous arrêtera comme leader !

Vous souhaitez donner un sens à votre leadership et transformer votre ambition en un puissant levier de croissance pour vous et votre équipe ? Le Défi Leadership vous permettra de solidifier vos repères en tant que gestionnaire. Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy