Dossier équité

Pourquoi L’effet A vous parle des préjugés inconscients

26 novembre 2017 par Isabelle Marquis

2234. Voici l’année où les femmes et les hommes auront atteint l’égalité sur le marché du travail dans le monde. Évidemment, la situation au Canada, si on la compare à plusieurs autres pays, est parmi la plus avantageuse pour les femmes.

Pourtant, des efforts doivent être mis de l’avant pour combler des retards qui perdurent. Encore aujourd’hui, les femmes gagnent 88 % du salaire des hommes et elles sont sous-représentées dans les plus hautes sphères des entreprises.

Avec le Défi 100 jours L’effet A, nous avons voulu donner un souffle de confiance aux femmes ambitieuses pour qu’elles lèvent la main, prennent plus de risques, apprennent à jouer davantage d’influence au travail. À ce jour, plus de 1500 femmes ont pris part à ce défi et ont témoigné de résultats étonnants : confiance affirmée, obtention d’un nouveau poste, plus grande visibilité à l’interne, etc.

Si les femmes sont prêtes à poser des gestes concrets pour faire évoluer leur rôle dans le monde du travail, nous sommes persuadés que ces efforts doivent être conjugués avec ceux des organisations pour accélérer le changement de paradigme.

Le nouveau défi est de révéler les préjugés inconscients. Préjugés inconscients ? Ils sont présents partout et ils ont la particularité d’être invisibles. Ce sont des préjugés que nous portons depuis longtemps et qui biaisent notre jugement. Dans le contexte des femmes en milieu de travail, les préjugés inconscients auront un impact lors de l’embauche, de la rémunération, d’un congé de maternité, de l’évaluation de rendement, etc. Ils sont souvent non intentionnels, mais leurs impacts sont réels.

À LIRE AUSSI
Dossier équité hommes-femmes

La bonne nouvelle, c’est qu’une fois que l’on nomme ces préjugés inconscients, ils deviennent visibles. Et les solutions pour y remédier sont souvent simples et peu coûteuses. S’attaquer aux préjugés inconscients devient donc un complément puissant au Défi 100 jours L’effet A. C’est pour cette raison que L’effet A s’associe à la première conférence de L’actualité qui se penchera, le 21 février 2018, sur les solutions à proposer pour créer un environnement de travail où les femmes n’auront pas à se confronter à ces embûches.

L’équipe de L’effet A vous propose un dossier complet sur le sujet des préjugés inconscients. Vous verrez, le sujet est fascinant, mais surtout, il est essentiel pour tous ceux qui souhaitent développer une culture organisationnelle plus sensible aux réalités des femmes en milieu de travail.

Bonne lecture !

Isabelle Marquis
Rédactrice en chef de L’effet A

Le 21 février 2018 se tiendra la toute première conférence L’ACT qui s’attaquera à la notion de l’équité hommes-femmes en milieu de travail. Lors de cette journée, vous profiterez notamment :

  • de points de vue d’experts qui présenteront des approches novatrices pour révolutionner les pratiques en matière d’équité ;
  • de débats et témoignages stimulants de leaders du monde des affaires ;
  • d’ateliers pratiques qui permettront de concevoir les outils nécessaires à la transformation des organisations ;
  • de solutions concrètes, inspirées des plus récentes recherches scientifiques et des meilleures pratiques de gestion pour éliminer les barrières invisibles à l’avancement des femmes en milieu de travail ;
  • de la présence de centaines de décideurs, motivés à faire évoluer l’équité entre les hommes et les femmes.

Pour y participer : lactualite.com/conferences/

Photo : Frédérique Ménard-Aubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy