Rallier et influencer

Leadership : les qualités insoupçonnées des introvertis

25 novembre 2015 par Caroline R. Paquette

Qu’ont en commun J. K. Rowling, Hillary Clinton et Marissa Mayer? Un parcours jalonné de succès, bien sûr, mais aussi une personnalité introvertie, qui ne les a pas empêchées de faire leur chemin – et de le faire bien!

Pourtant, quand on pense «succès» et «leader», on valorise généralement les individus flamboyants, qui s’expriment aisément en public et qui aiment être entourés. En entreprise, les extravertis occupent d’ailleurs l’écrasante majorité des postes de direction, et ce, même s’ils ne représentent que la moitié de la population.

De l’avis de Sonia Gagnon, présidente de l’agence SGM et membre de CREW M, on aurait tout avantage à s’inspirer des personnalités introverties – à ne pas confondre avec «timides» –, qui savent tirer leur épingle du jeu en exerçant un style de leadership… plus doux.  La preuve par cinq!

5 QUALITÉS DES INTROVERTIS – DONT VOUS AURIEZ TOUT AVANTAGE À VOUS INSPIRER

1. ILS SAVENT ÉCOUTER
Une étude menée en 2010 suggérait que dans un environnement en constante évolution, «les introvertis sont souvent des leaders plus efficaces», surtout quand les employés sont proactifs et créatifs. Là où une personnalité extravertie se sentirait menacée, les introvertis font preuve d’une fertile réceptivité. «Si on veut faire exploser les idées innovantes, surtout dans un contexte ou le leadership collaboratif est de plus en plus répandu en entreprise, l’écoute et l’ouverture aux autres sont des qualités nécessaires», explique Sonia Gagnon.

2. ILS METTENT À PROFIT LEUR SOLITUDE
Après tout, J. K. Rowling n’a-t-elle pas profité de son isolement pour écrire Harry Potter, une série de livres au succès phénoménal? Que vous passiez vos moments de solitude à lire, à méditer ou à dessiner, ces instants nourrissent votre créativité, une précieuse alliée dans votre carrière. Développez des projets novateurs, ou laissez simplement vagabonder votre esprit: c’est souvent ainsi que surgissent les meilleures idées!

3. ILS VONT AU CŒUR DES CHOSES
Entreprendre des recherches sur un sujet très pointu ne leur fait pas peur, au contraire. Dans sa conférence TED, l’auteure (et introvertie assumée) Susan Cain déclarait que la rédaction de son livre, Quiet : The Power of Introverts in a World That Can’t Stop Talking, lui avait pris sept ans – «sept ans de pur bonheur!» En contexte de travail, cette propension à aller en profondeur permet notamment à l’employé ou au leader d’être toujours bien préparé et de prendre des décisions éclairées.

4. ILS SONT À L’AISE AVEC LES MOTS
Dans un article du Forbes, on peut lire l’exemple d’un directeur financier introverti qui utilise le blogue interne de l’entreprise pour s’assurer un contact étroit avec ses employés. Aimer écrire permet non seulement de formuler et d’articuler clairement ses idées, mais aussi de mieux communiquer et d’être accessible – à l’ère du numérique, des médias sociaux et du courriel, ce n’est pas à négliger!

5. ILS PRIVILÉGIENT UNE ATTITUDE CALME
Rahul Sinha, rédacteur pour LinkedIn, explique que ce comportement est particulièrement apprécié en situation de crise, à l’inverse de la fébrilité que peut dégager un leader extraverti. Soyez comme ces forces tranquilles, et cultivez plutôt une attitude analytique, posée, confiante : vos collègues vous en seront reconnaissants et vous écouteront davantage!

 

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

9 commentaires

  1. Lynne Pion Author

    Je crois qu’il est aussi possible d’être mi-introvertie, mi-extravertie dans un équilibre apprivoisé. Merci pour cet article qui permet une belle réflexion sur les thèmes de la créativité et du leadership.

    Je suis quelqu’un qui privilégie la douceur autant par dans le ton de la voix, l’utilisation des mots que par mon attitude et ce depuis belle lurette, c’est presque inné! On me l’a souvent reproché mais j’ai persévéré et j’en suis très fière.

    • L'effet A
      L'effet A Author

      Félicitations pour votre persévérance, Lynne!
      Vous avez tout à fait raison : tout n’est pas noir ou blanc. On peut très bien avoir une personnalité à mi-chemin entre introverti et extraverti.
      Bonne journée!

  2. Admiqual Author

    Nous sommes forcément introverti ou extraverti. Il est possible qu’on ait l’impression d’être équilibré mais l’un sera plus fort que l’autre. Or, nous pouvons nous adapter et emprunter un comportement introvertie ou extraverti face à une situation mais tot ou tard on reviens au naturel. Être constamment en mode compensatoire peut finir par être épuisant.

  3. Isabelle Author

    Je crois que ce qu’il y a de plus important est de bien comprendre l’autre côté, l’autre façon d’être pour mieux interagir avec. Un autre livre m’a beaucoup aidé à devenir une meilleure gestionnaire “Introverti et heureux”. Ce livre s’adresse aux introvertis, étant plutôt extravertie, il m’a permis de comprendre ce qui se passait dans la tête et dans le coeur des introvertis. Je crois être une meilleure gestionnaire ainsi qu’une meilleure mère maintenant que je comprends les sentiments que les introvertis ressentent.

  4. Géraldine Author

    Article super intéressant ! Je suis moi-même une personne introvertie, parfois vu comme timide. Je suis d’accord avec tous les points 🙂

  5. Muriel K Author

    Wow super article . Et je me retrouve dans ces 5 points . Merci pour les astuces et conseils .

  6. Soumia Author

    Merci pour ces astuces et conseils. Je ne suis pas extravertie, mais pas trop introvertie non plus je pense. D’un tempérament plutôt passionnée, je peux paraître brutale ou pressée alors que par ailleurs je peux être timide et ne pas toujours oser exprimer ce que je pense ou ressent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy