Témoignages

100 jours pour mettre mes intuitions au service de mon ambition

21 janvier 2021 par Michèle Provencher
Sophie Rochette intuitions

«Je me posais beaucoup de questions sur ma carrière auxquelles je n’arrivais pas à répondre par moi-même», nous confie Sophie Rochette. Au bout du Défi 100 jours, la nouvelle diplômée a trouvé la clarté nécessaire pour reconnaître sa valeur et adopter une posture qui lui permet de foncer avec davantage de conviction. Celle qui dit avoir atterri «par un heureux hasard» au poste de conseillère en optimisation des processus et analyse d’affaires, chez Beneva, s’est juré qu’elle se laisserait dorénavant guider par son ambition davantage que par son intuition.

On entend régulièrement dire que le Défi 100 jours est une expérience transformatrice. Qu’est-ce que l’aventure t’a permis de réaliser sur toi-même? 

J’ai réalisé que j’avais une perception biaisée de moi-même. Le Défi 100 jours m’a aidée à identifier mes forces et à reconnaître ma valeur. J’ai développé de bons réflexes pour douter moins de moi, ce qui m’a permis d’adopter une toute nouvelle posture. Déjà, en relisant ma dernière évaluation, je me suis surprise. J’y ai noté des choses que je n’aurais jamais écrites avant! Le regard que je pose sur moi a vraiment changé.

Comment le Défi 100 jours t’a-t-il permis de grandir comme professionnelle?

Je me sens plus à l’aise d’aborder certaines conversations que je trouvais difficiles. Par exemple, j’ai pris mon courage à deux mains pour discuter de mes objectifs et de mon salaire avec mon supérieur, ce que je n’avais jamais osé faire auparavant. J’étais craintive et pourtant, la réception de mon patron a été super positive. 

J’ai été surprise d’apprendre que les femmes qui ne négocient pas leur salaire peuvent perdre jusqu’à un demi-million de dollars pendant leur carrière. Durant le Défi 100 jours, une des participantes m’a d’ailleurs confié avoir négocié son salaire plusieurs fois au cours des dernières années. Je suis tombée en bas de ma chaise! 

Je suis fière du parcours, parce que je m’intéresse davantage aux questions qui peuvent m’aider à avancer. Avant L’effet A, je n’aurais jamais pris le temps, un dimanche matin, de m’installer avec mon café et de lire sur la négociation au féminin! 

Qu’est-ce que le Défi 100 jours te permet maintenant de faire différemment?

J’ai longtemps mené ma carrière de façon intuitive. On me proposait certains mandats et je relevais ces défis qui venaient naturellement à moi. Je n’ai jamais rien refusé. Ça a du positif! Je considère avoir un très beau parcours. Mais je comprends aujourd’hui que je dois être proactive et créer des occasions pour me rapprocher de mes ambitions, plutôt que d’attendre qu’on me donne un «go» pour avancer. Maintenant que mes objectifs sont un peu plus clairs, c’est à moi de me donner le go! 

Quels conseils, entendus durant ton parcours, voudrais-tu partager aux femmes qui t’entourent?

1. Être authentique. Isabelle Hudon disait qu’elle s’est rendue là où elle est parce qu’elle est restée vraie et qu’elle a démontré une sincère considération pour les gens qui l’entourent. Quand on montre réellement qui l’on est, on va chercher l’appui des gens, et on reçoit l’authenticité en retour. Ça crée des liens plus forts et plus riches.

2. Connaître sa valeur. En discutant avec les participantes du Défi 100 jours, j’ai réalisé que l’on avait toutes le même ennemi : une mauvaise perception de nous-mêmes qui nous empêche d’oser et de prendre certains risques. Il faut faire tomber cet ennemi.

3. S’entourer de façon stratégique, oui, mais pas seulement ça. Un réseau diversifié, de gens aux idées et parcours variés, peut nous apporter une richesse qui va au-delà des opportunités. C’est pourquoi il faut développer sa curiosité envers les autres et surtout, les écouter.

Que dirais-tu à une amie ou à une collègue qui voudrait, elle aussi, faire le Défi 100 jours? 

Je lui dirais que le Défi 100 jours lui donnera le coup de pouce dont elle a besoin. Qu’elle recevra des conseils venant de personnes qui ont vécu des expériences similaires aux siennes et qui ont relevé de grands défis. Faire le Défi 100 jours, c’est se donner l’occasion de découvrir des choses insoupçonnées sur soi-même.

Pour une incursion au cœur du Défi 100 jours, inscrivez-vous à L’expérience 7 jours L’effet A pour recevoir une série de 7 courriels gratuits de la part des leaders de L’effet A.


Comme Sophie, vous êtes prête à vivre l’expérience complète du Défi 100 jours ? Propulsez votre ambition et votre carrière avec le soutien de leaders et de femmes inspirantes ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire au Défi 100 jours, visitez la
page formation de notre site internet.

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy