«J’ai fait une rencontre stratégique avec moi-même»

«J’ai fait une rencontre stratégique avec moi-même»

«J’étais tellement enthousiaste de commencer le parcours, se souvient Lydia Veilleux, même si j’étais débordée.» Ne faisant pas les choses à moitié, elle admet s’être demandé à une ou deux reprises comment elle arriverait à compléter son Défi 100 jours. «Mais plus je progressais dans le parcours, plus je réalisais combien c’était bénéfique. J’avais réellement besoin de créer cet espace pour me poser les bonnes questions.»

Conseillère principale, Communications et collaborations stratégiques, à la Caisse de dépôt et placement du Québec, Lydia nous raconte comment son Défi 100 jours lui a permis de donner un nouvel élan à sa carrière.

Lydia, quel a été le moment marquant de ton Défi 100 jours ?

Il y en a eu plusieurs, mais notre première rencontre a définitivement été marquante. L’énergie des participantes, les témoignages des leaders… Tout ça m’a soulevée ! Au contact de ces femmes, j’ai tout remis en question. Mon cheminement, mes objectifs.

Je me souviens d’ailleurs du conseil qui a déclenché cette grande introspection dans laquelle j’ai plongé. Une leader, Sophie Brochu, nous a fortement suggéré de prendre du temps chacune pour soi. De sortir marcher, sans téléphone, sans chien. Elle nous a encouragées à réfléchir à nos valeurs, à nos buts, à nos «pourquoi». Je vais être honnête, j’ai été obligée de sortir plus d’une fois!

Quand on a des enfants et qu’ils sont petits, on est submergé. On a parfois du mal à privilégier sa carrière. Plus jeune, je ne voyais pas comment je pourrais éventuellement aller vers un poste de direction. Le jour où j’ai sorti la tête de l’eau, les enfants étant un peu plus grands, je me suis aperçu que j’avais plus de temps et que j’avais envie de voir quelles étaient mes options. Mais pour ça, il me fallait faire le point. Le temps était venu pour moi de définir mes objectifs à long terme pour mieux saisir les occasions. Pour me rapprocher de mes ambitions. Cette réflexion, qui est au cœur de la formation Défi 100 jours, c’est exactement ce dont j’avais besoin.

 

Comment le Défi 100 jours t’a aidée à donner un sens à tes objectifs ?

La formation en ligne, les conseils et les témoignages des leaders, qui sont tellement généreuses et vraies, ont nourri ma démarche. Lors d’une conversation avec Sophie Brochu, elle m’a dit « ce n’est pas tout de dire oui… tu dois dire oui aux bonnes opportunités». Ses mots m’ont éclairée.

J’ai réalisé un défi durant mon parcours. Je m’en suis donné d’autres. Un monde s’est ouvert à moi. Maintenant consciente de mes forces et de mes faiblesses, et plus connectée à mes objectifs, je me sens plus confiante. Je n’ai plus peur de nommer mes ambitions. Quand j’ai commencé à le faire, les gens ont été épatés : «je ne savais pas que tu voulais faire ça!» Je prends des initiatives que je n’aurais jamais osé prendre avant.

Quelle grande leçon as-tu retenue de ton parcours ?

L’importance de prendre du temps pour soi, pour réfléchir, pour faire le point. C’est d’ailleurs ce que je conseillerais à celles qui hésitent à se lancer dans le Défi 100 jours. Il n’y aura jamais de bon moment… Plongez! L’investissement en vaut la chandelle. Vous serez inconfortables souvent, mais vous n’avez pas idée du chemin que vous allez parcourir. Vivez cette chance à fond.

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Author profile

L'effet A

Autrice

Des contenus pour conseiller, outiller et faire rêver les femmes de notre communauté. De quoi passer de l'inspiration, à l'action!