Rallier et influencer

Debbie Zakaib : rallier en toute authenticité

9 novembre 2018 par Mélanie Roy

Mobiliser tous les acteurs d’un milieu, des gens aux horizons et aux besoins parfois très différents, et les faire parler d’une seule et même voix. C’est le défi — de taille ! — qu’a accepté de relever Debbie Zakaib depuis sa nomination, en 2015, au poste de directrice générale de la Grappe métropolitaine de la mode.

Comment amener tous les intervenants du secteur, il y en a beaucoup, à travailler ensemble et surtout, comment les convaincre que la diversité peut être profitable au plus grand nombre ? C’est simple : cette rassembleuse née (« Je suis comme une cheerleader ! ») mise sur la transparence, l’écoute et l’authenticité qui sont, selon elle, à la base de toute relation de confiance. Son mantra ? « Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin. »

Debbie, pouvez-vous nous résumer l’objectif de la Grappe métropolitaine de la mode ?
La Grappe mmode agit comme une plateforme de collaboration et d’échange entre tous les acteurs de l’écosystème de la mode québécoise — des créateurs aux manufacturiers, en passant par les grossistes, les détaillants, les associations, les institutions d’enseignement et les organismes qui gravitent autour de la mode québécoise — afin d’améliorer la compétitivité et la croissance de notre industrie.

Pour ma part, je cherche à mobiliser tous ces joueurs dans le but de positionner Montréal comme plaque tournante de la mode à l’international. Je souhaite promouvoir la créativité et le savoir-faire de notre secteur, et encourager l’achat local !

L’industrie de la mode est un domaine dans lequel évoluent des gens aux réalités et aux besoins bien différents. Pour vous, cette diversité, c’est un atout ?
Absolument ! Le milieu de la mode québécoise rayonne par sa main-d’œuvre variée et éclectique, ses mélanges culturels et linguistiques, son ouverture sur le monde, son effervescence… On y embauche des gens issus de partout et qui apportent tous, à leur manière, leurs connaissances et leurs bagages. Cette diversité représente une grande richesse et on doit la célébrer !

« Dans un groupe, quand les gens viennent d’horizons divers, ils arrivent avec des visions qui sont aussi très différentes, et les idées sont nécessairement plus fécondes. Tout le monde en sort gagnant. »

Sur quelles forces misez-vous pour rassembler tous ces gens ?
J’exprime toujours avec beaucoup de transparence mes valeurs et mes convictions. Je veux que mon enthousiasme soit contagieux ! Que les gens perçoivent que ma volonté de m’impliquer et de faire une réelle différence est sincère et qu’ils croient, comme moi, en la force du nombre.

De la même façon, j’essaie d’être une personne à l’écoute, juste et empathique. C’est important pour moi de bien connaître mes interlocuteurs, de comprendre leurs réalités, leurs enjeux, leurs rêves, leurs contraintes… Ça m’aide à créer des ponts entre leurs besoins et les nôtres, et à bâtir des relations fondées sur la confiance.

Pouvez-vous nous parler d’une situation où vous avez réussi à rassembler les gens et où vous vous êtes permis de dire « mission accomplie ! » ?
L’une de mes grandes fiertés est d’avoir réuni 330 personnes lors de notre première assemblée générale au siège social du Groupe Dynamite. C’est un bel exemple de la mobilisation et de l’optimisme qui anime notre industrie aujourd’hui, et ce, face à la forte compétition mondiale. 

Que diriez-vous à une jeune gestionnaire qui hésite à faire comme vous, et à miser sur la transparence et l’authenticité de peur de se rendre trop vulnérable ?
Je reviens sur l’importance de la diversité. Selon moi, on a tous une place à prendre et on gagne à tabler sur nos différences. Elle est là la vraie richesse. Et la vulnérabilité, ce n’est pas un défaut ! Accepter de se tromper ou d’être imparfait nous permet d’entretenir un rapport plus authentique avec nos collègues et collaborateurs. Et ça, c’est essentiel !

#mtlstyle : célébrer la diversité avec style !
Cette volonté de rassembler en toute authenticité est inscrite au cœur d’une récente campagne de promotion de la mode locale #mtlstyle de mmode, dont le coup d’envoi a été donné en août dernier : « Ensemble, les acteurs de l’industrie lancent un cri de ralliement à leur image, ainsi qu’à celle de la métropole et de ses citoyens en déclarant que l’unique est plus beau que le parfait. » Une notion que l’on peut sans difficulté appliquer… au leadership !

Vous souhaitez propulser votre carrière aux côtés de leaders et de femmes inspirantes ? Participez au Défi 100 jours L’effet A ! Pour plus d’information ou pour vous inscrire, visitez la page formation de notre site internet !

Suivez-nous sur FacebookTwitterLinkedIn, et Instagram. Vous pouvez également vous abonner à notre infolettre.

Photo : Ariann BT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'effet A est une initiative de

O'Dandy