Édito – Ambitieuse comme une olympienne

Édito – Ambitieuse comme une olympienne

Les Jeux olympiques de Tokyo battent leur plein et les performances enlevantes des athlètes sont autant de leçons de dépassement de soi, de résilience et de détermination pour les ambitieuses que nous sommes. Mais qu’en est-il de la discipline? Cette maîtrise de soi! Ces sacrifices! C’est impressionnant… et franchement intimidant.

Pour bon nombre d’entre nous, le mot discipline évoque la restriction, pas l’inspiration. Difficile de se projeter dans une conduite irréprochable, réglée au quart de tour. Et si cette connotation rébarbative nous faisait passer à côté de l’un des leviers les plus importants de l’accomplissement?

Nous avons posé la question à Marie-Huguette Cormier, une leader de L’effet A qui connaît aussi bien les coulisses des Jeux olympiques que celles du leadership. Aujourd’hui première vice-présidente Ressources humaines et Communications pour le Mouvement Desjardins, elle a fait partie de l’équipe olympique canadienne à Los Angeles en 1984 et à Séoul en 1988.

“Une saine discipline est nécessaire pour toute personne qui a l’ambition de réussir” nous dit-elle, insistant sur le caractère indissociable de l’expression “saine discipline”. En effet, il ne s’agit pas de se commettre aveuglément dans l’entraînement et le travail. Pour Marie-Huguette Cormier, la discipline prend tout son sens – et sa puissance – lorsqu’elle tient compte des besoins complexes que nous avons.

Elle s’explique : “Athlète ou leader, il faut faire attention à sa machine. C’est pourquoi il faut bien s’alimenter et se reposer, mais aussi se changer les idées, voir ses amis et sa famille. Pour gérer tout ça, ça prend de la discipline.” La leader précise sa définition ainsi : “C’est un engagement à faire les choses de manière constante et organisée.”

De cet angle, on comprend bien qu’il s’agit de canaliser ses efforts à long terme et s’offrir une structure de travail pour obtenir les résultats souhaités. C’est se donner les moyens de réaliser ses objectifs et ses rêves – qu’ils soient sportifs ou professionnels.

Et d’après son expérience, Marie-Huguette Cormier croit qu’au bout de la ligne, cela fait toute la différence : “J’ai rencontré tellement de gens de talent. Ceux qui finissent par se distinguer par leurs accomplissements ou par ressentir un fort sentiment d’accomplissement de soi ont tous une certaine discipline.”

Être disciplinée, c’est donc à notre portée. Comme le dit Marie-Huguette Cormier, il ne s’agit pas de se restreindre, mais plutôt de se doter des méthodes pour nous permettre d’aller de l’avant, d’aller plus loin. Avec cette définition de la discipline, nous pouvons nous aussi, comme les athlètes olympiques, viser rien de moins qu’une médaille d’or.

Photo de Marianne Prairie

Marianne Prairie

Autrice

Productrice, réalisatrice et autrice, Marianne Prairie explore tout le panorama du monde médiatique et interactif depuis plus de 15 ans. Fièrement féministe, son engagement social s’exprime à travers ses projets créatifs et ses multiples collaborations.